Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2000 5 22 /09 /septembre /2000 19:35

 

Astéracées - Composacées

Asteraceae - Compositae



Les astéracées sont des plantes angiospermes dicotylédones appartenant à la sous classe des gamopétales ou astérides (Asteridae) et à l'ordre des Asterales.

Auparavant les astéracées étaient connues sous le nom de composacées (Compositae), et certains auteurs utilisent encore cette dénomination.

La famille des astéracées est divisée en sous familles : Asteroideae, Barnadesioideae, Carduoideae, Cichorioideae, Corymbioideae, Gochnatioideae, Gymnarrhenoideae, Hecastocleioideae, Mutisioideae, Pertyoideae...

La famille des astéracées avec près de 1500 genres (
voir la liste) et pas loin de 20.000 espèces (suivant les sources) est la seconde en importance, derrière celle des orchidacées.

En France métropolitaine il existe près de 600 espèces d'astéracées appartenant à 125 genres différents.

Dans la grande majorité des cas, les astéracées sont des plantes herbacées mais elles sont également représentées par des arbres, des arbustes ou des lianes (Faujasia flexuosa par exemple), certaines astéracées sont également succulentes (Senecio polyodon, Senecio stapelliformis, Senecio tamoides, Othonna clavifolia, Othonna cyclophylla, Othonna euphorbioides, Othonna hallii...). Les astéracées peuvent être annuelles, bisannuelles ou vivaces.


Les astéracées sont essentiellement terrestres, mais elles peuvent être également épiphytes, ou aquatiques.

Les astéracées sont caractérisées par leur fleur en capitules entouré d'un involucre de bractées. En effet, ce que l'on prend couramment pour une fleur (la "fleur" de marguerite par exemple que l'on effeuille : je t'aime, un peu, beaucoup...) est un ensemble de fleurs sessiles (dépourvues de pédoncule) insérées sur un petit réceptacle.

Suivant les espèces, les fleurs peuvent être hermaphrodites, stériles ou unisexuées. Il existe deux types de fleurs. Les fleurs "tubulées" régulières (actinomorphes) composées d'une corolle gamopétale terminée par 5 dents et les fleurs tubulées irrégulières (zygomorphes) qui présentent sur un côté une languette plus ou moins développée nommée ligule et souvent prise par erreur pour un pétale par les non initiés.

Généralement les fleurs comportent 5 étamines qui sont insérées sur la corolle. En ce qui concerne les ambroisies, les étamines sont libres.

Il existe trois sortes d'organisation des fleurs sur le réceptacle :
* les tubuliflores dont le capitule ne comporte que des fleurs tubulées régulières ou fleurons : chardons, cirses, centaurées, pétasites...
* les liguliflores qui ne possèdent que des fleurs ligulées à 5 dents : crepis, hypochaeris, leontodon,
* les labiatiflores : que des fleurs bilabiées (espèces exotiques uniquement),
* les radiés possèdent des fleurs ligulées à 3 dents à la périphérie et des fleurons au centre : asters, marguerite, tournesol...

La fécondation des astéracées est généralement entomogame. Les fruits des astéracées sont des akènes. Ces akènes sont assez souvent surmontés d'une aigrette de soies appelée pappus. Le but du pappus est de favoriser la dispersion des graines par le vent (anémochorie). Vous avez certainement participé à cette dispersion en soufflant sur des fleurs de pissenlit...


Les feuilles des astéracées sont généralement alternes, simples, mais chez certaines espèces elles peuvent être divisées.

De très nombreusses astéracées sont cultivées dans les jardins : achilées, bleuets, dahlias, gaillardes, gerberas, rudbeckias, zinnias... D'autres astéracées sont consommées directement indirectement : artichaut, chicorée, génépi, laitue, salsifis, srcorsonère, topinambour, tournesol...

Certaines astéracées sont toxiques ou hallucinogènes comme par exemple Artemisia mexicana, Helicrysum stenopterum et H. foetidum, Hieracium pilocella, Tagetes lucida... Cependant d'autres astéracées possèdent des vertus médicinales : absinthe, arnica, armoise, calendula, camomille, tanaisie...

A noter ques certaines astéracées comme le pyrèthre d'Afrique (Anacyclus pyrethrum), le pyrèthre de Dalmatie (Tanacetum cinerariifolium) ou le pyrèthre du Caucase (Anacyclus pyrethrum) peuvent fournir un inseticide.

L'ambroisie pour sa part est une plante envahissante à l'origine tous les ans, de nombreuses allergies.



Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires

xéonia 26/09/2007 07:50

Les photos qui illustrent cet article sont magnifiques... Bisous