Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2000 1 20 /11 /novembre /2000 13:58

 

La race Béarnaise



La race Béarnaise est une race bovine qui a bien failli disparaître. Alors que ses effectifs s'élevaient à 360.000 vaches en 1937, il ne restait que 120 vaches en 1978... Mais cette race qui s'appelait à l'époque "race des Pyrénées Atlantiques" a faillit disparaître une première fois au XVIIIe siècle suite à une épizootie de fièvre aphteuse... Saga de cette race...

Cette race est présente dans les vallées pyrénéennes béarnaises depuis des temps très reculés. En effet son effigie apparaît sur une monnaie du moyen-âge et elle figure sur les armoiries du Béarn et d'Andorre.

Après l'épizootie de fièvre aphteuse, seuls les troupeaux de la vallée de Barétous furent épargnés ce qui a permis de reconstituer un cheptel viable. A cette époque la race s'est appelée "Béarnaise" puis "Barétoune des Pyrénées". Plus tard on a distingué trois variétés : "Basquaise", "Béarnaise" et "d'Urt". Cette race a par la suite souvent changé de nom : "Pyrénées à muqueuses roses", "Pyrénéenne du Sud-ouest", "Pyrénées" et "Blonde des Pyrénées".

La "Blonde des Pyrénées" résulte de la réunion de la "basquaise de Baretous", la"basquaise d'Aspe" et la vache basque d'Urt. Cette "blonde des Pyrénées" a rejoint plus tard la garonnaise et la blonde du Quercy pour constituer la race "blonde d'Aquitaine".

Après ce brassage que restait-il en 1978 de la race Béarnaise initiale ? Par grand chose, juste quelques dizaines d'individus préservés essentiellement dans les vallées d'Aspe et de Lourdios et parmi eux quelques taureaux. Heureusement qu'en 1980 il restait encore une poignée d'éleveurs qui avaient conservé quelques spécimens pour une production laitière destinée à être mélangée à du lait de brebis pour confectionner un "tomme" de montagne.

Pas assez de viande, pas assez de lait, la vache béarnaise a failli disparaître sur l'hôtel de la productivité, noyée dans la "Blonde d'Aquitaine". Aujourd'hui les effectifs remontent un petit peu. La race Béarnaise est toujours en danger et bénéficie d’un programme de conservation.


Description de la race "Béarnaise"

Les animaux de race béarnaise possèdent une robe unie de couleur blonde (en réalité beige ou plutôt "froment"). Les pattes sont plus claires et tirent vers le blanchâtre. Le mâle et la femelle possèdent des cornes en forme de lyre. Le mâle adulte pèse environ 900 kilogrammes tandis que la femelle n'en fait que 600. La hauteur au garrot de la femelle est en moyenne de 1,35 mètre.

A leur naissance les veaux pèsent 30 kilogrammes pour les femelles et 35 kilogrammes pour les mâles. La vache Béarnaise peut avoir une portée par an. La durée moyenne de la lactation est courte et dure environ 200 jours pour une production moyenne de 2000 kilogrammes de lait (à comparer aux 9 000 kg par lactation en moyenne chez la Prim'Holstein).

Les animaux de race Béarnaise sont des animaux rustiques, adaptés au milieu montagnard. Leur utilisation est mixte. Auparavant très utilisés pour le travail (traction, labour...) ils sont aujourd'hui élevés pour la viande et le lait. Le lait produit par las vaches béarnaises est un lait dit "de montagne", parfumé, riche, utilisé avec du lait de brebis pour la confection de fromages locaux.

Bien que les effectifs de la race Béarnaise soient en augmentation, la survie à long terme de cette race ne semble pas encore assurée. Heureusement plusieurs éleveurs locaux œuvrent en ce sens et espérons que leurs efforts soient un jour récompensés.



Kriss de Niort, le 20/11/2007

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires

pluiedouce 21/11/2007 07:47

Cc Kriss bon je sais je vais dire une bêtise mais bon tes articles sont excellents et mon moral ds els chaussettes donc je me le remonte comme je peux lol...Elle est belle mais elle a le double menton comme mi et un pti régime s'impose, je pense que je vais faire connaisance et on s'y mettre ttes les 2 lol! Tu vois je te l'avais dis c'est nul....bisoux doux