Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2000 1 04 /12 /décembre /2000 09:26

 

Myrsinacées (famille) - Myrsinaceae


Dans la classification classique, la famille des Myrsinacées regroupe des plantes angiospermes dicotylédones appartenant à la sous classe des Dilleniidae et à l'ordre des Primulales. Dans la classification phylogénétique la famille des Myrsinacées dépend de l'ordre des éricales (Ericales).

Certains auteurs utilisent d'autres noms pour désigner la famille des Myrsinaceae, parmi lesquels on trouve : Aegicerataceae, Anagallidaceae, Ardisiaceae, Coridaceae, Embeliaceae ou Lysimachiaceae.

Les Myrsinacées comprennent près de 1500 espèces réparties en 46 genres : Aegiceras, Amblyanthopsis, Amblyanthus, Anagallis, Antistrophe, Ardisia, Ardisiandra, Asterolinon, Badula, Conandrium, Coris, Ctenardisia, Cybianthus, Cyclamen, Discocalyx, Elingamita, Embelia, Emblemantha, Fittingia, Geissanthus, Gentlea, Glaux, Grenacheria, Heberdenia, Hymenandra, Labisia, Loheria,
Lysimachia, Monoporus, Myrsine, Oncostemum, Parathesis, Pelletiera, Pleiomeris, Sadiria, Solonia, Stimpsonia, Stylogyne, Synardisia, Systellantha, Tapeinosperma, Tetrardisia, Trientalis, Vegaea, Wallenia et Yunckeria.

Les genres Baeobotrys, Doraena et Maesa appartenant à la famille des Maesaceae sont parfois rajoutés à la famille des Myrsinaceae par certains auteurs.

L'aire de répartition des Myrsinacées comprend principalement les zones tropicales et subtropicales chaudes et les régions tempérées des deux hémisphères. Pour être plus précis, l'aire de répartition s'étend de l'Europe de nord à la Sibérie et au Japon, mais également au le continent Américain (USA, Mexique, divers pays d'Amérique du sud), à l'Océanie, notamment en Nouvelle Zélande et à l'Afrique du Sud.

Les Myrsinacées sont souvent des plantes herbacées, vivaces ou annuelles, mais également des arbres, des arbustes et des lianes.

Les feuilles des Myrsinacées sont simples, alternes, rarement opposées ou verticillées, sans stipule, souvent glandulaires. L'inflorescence est souvent terminale, axillaire ou située à l'apex des tiges latérales. Les Myrsinacées sont généralement monoïques, mais certaines sont dioïques. Les fleurs, actinomorphes, peuvent être solitaires ou groupées en racèmes, corymbes ou cymes.

Les fleurs possèdent de 4 à 5 sépales, de 4 à 5 pétales et de 4 à 5 étamines. Le fruit est une drupe charnue ou une capsule.

Certaines espèces de Myrsinacées sont cultivées pour leurs fleurs. C'est le cas notamment des Cyclamens, des Lysimaches, des Myrsines et des Suttonias. A noter qu'Ardisia Japonica est une des 50 herbes fondamentales de la médecine chinoise traditionnelle.


Kriss de Niort, le 03/12/2007

Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires