Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2000 5 08 /12 /décembre /2000 14:50

 

Tricholome équestre (Tricholoma equestre)


 Le tricholome équestre (Tricholoma equestre, Syn. Tricholoma flavovirens) est un champignon basidiomycète (Basidiomycota) appartenant à la classe des homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes), à la sous classe des agaricomycètes (Agaricomycetideae), à l'ordre des Tricholomatales, à la famille des tricholomatacées (Tricholomataceae) et au genre tricholome (Tricholoma).

Certains auteurs distinguent plusieurs variétés, à savoir :

    - Tricholoma equestre var. albipes,
    - Tricholoma equestre var. equestre,
    - Tricholoma equestre var. pinastreti,
    - Tricholoma equestre var. populinum.

Le tricholome équestre, appelé également tricholome chevalier, cavalier, ou jaunet, se rencontre souvent en groupe, essentiellement (mais pas exclusivement) dans les forêts de conifères, de préférence sur des sols sablonneux, du mois de septembre jusqu'au mois de novembre.

A noter que certains mycologues considèrent que le tricholome doré (Tricholoma auratum) et le tricholome équestre ne font qu'un alors que d'autres considèrent que ce sont deux espèces différentes.

Le tricholome équestre possède un chapeau mesurant jusqu'à 10 centimètres de diamètre, convexe-obtus à l'état jeune, puis étalé et souvent déprimé. La cuticule, de couleur jaune verdâtre à jaune souffre, brunâtre au centre essentiellement à l'état jeune, présente une surface légèrement visqueuse, notamment par temps humide. Il n'est pas rare que des débris végétaux et/ou du sable adhèrent à la cuticule.

Les lames du tricholome équestre, de couleur jaune vif, sont serrées. Les spores sont blanches. Le pied, fort, de la même couleur que les lames, mesure jusqu'à 10 centimètres de hauteur et est souvent bulbeux.

Sa chair, blanche, est jaunâtre sous la cuticule. Elle dégage une saveur douce que certains auteurs rapprochent d'une odeur de farine.

Dans tous mes livres le tricholome équestre était classé "bon comestible" ou "excellent comestible". Cependant le tricholome équestre est devenu depuis peu un champignon toxique, suite à plusieurs cas d'empoisonnement, dont certains ont entrainé la mort.

Des confusions sont possibles, notamment avec d'autres tricholomes, comme le tricholome doré (pour ceux qui considèrent que ce sont deux espèces distinctes) ou le tricholome soufré. Le tricholome soufré (Tricholoma sulphureum) se différencie du tricholome équestre notamment par ses lamelles très espacées et son odeur que l'on peut qualifier de désagréable.


Voir aussi :
le coprin micacé | le coprin chevelu | le coprin pie | le phallus impudicus | l'Anthurus d'Archer | Le scléroderme vulgaire | Le polypore soufré | l'amanite tue mouches | l'oreille de Judas | le gyromitre | le satyre du chien | la trémelle mésentérique |


Kriss de Niort, le 08/12/2007


Précisions : suite à un message posté par un lecteur il s'avère que la photo qui illustrait cet article ne représentait pas le tricholome équestre mais un cortinaire du groupe des phlegmacium (potentiellement toxique), ce qui n'a rien à voir. Comme quoi on n'est jamais à l'abri d'une erreur. Je remercie la personne qui a relevé cette regrettable confusion. Kriss
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires

Canaille 05/02/2008 19:47

Très bel article. On parle en effet assez peu de la toxicité de ce champignon, découverte assez récemment. Un de mes livres récent (sorti en 2004) en parle un peu. Le syndrome serait de type rhabdomyolotique, c'est à dire qui entraîne la destruction progressive des muscles et pouvant entraîner une arrêt cardiaque. Les premiers symptômes se déclarent de un à trois jours après l'ingestion. La France aurait pris un arrêté ministériel en 2003 ou 2004 interdisant la cueillette, la consommation, la vente, l'importation et l'exportation du tricholome équestre à la suite de la douzaine de cas d'intoxication qui ont eu lieu en ... 1992 ! C'est dire que la mycologie est une science qui manque cruellement de chercheurs.

daniel ,Puillandre 15/01/2008 11:53

En fait après réexamen de la photo et consultation du livre de marcel Bon et Courtecuisse, il s'agirait peut-être d'un proche de cortinarius splendens, réputé mortel et se confondant facilement avec le tricholome équestre.

Kriss de Niort 15/01/2008 12:20

Merci de ces précisions, c'est sympa :)

puillandre 14/01/2008 12:34

J'ai bien peur que la photo illustrant l'article soit celle de cortinaires proches de triomphans.Les restes de cortines sont évidants, les spores rouilles également, le pied est trés bulbeux.Une confusion pareille est regrettable

Kriss de Niort 14/01/2008 13:18

Je regarde ça de plus près et je corrige si nécessaire. Merci pour cette remarque...

Alain THIRIOT 28/12/2007 16:08

Bonjour Kriss ! première visite sur ton blog mais je vais revenir car super chouette !!!
Meilleurs voeux à toi pour 2008
Nimbus

croliquette62 11/12/2007 19:58

bonjour ,j'aime beaucoup les champignons les chercher et les manger ,cela est vraiment le top...merci pour votre communauté et mon entrée chez vous ...j'éspère avoir pas mal de joies ou de tristesses a voir les articles des autres membres.... ,à bientôt annick du 62.

Kriss de Niort 12/12/2007 07:15

Bienvenue à toi sur ma communauté :)