Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2000 3 27 /12 /décembre /2000 09:13

 

Cupressacées - Cupressaceae


La famille des Cupressacées (Cupressaceae) appelée également cupressinées, est une famille de plantes gymnospermes qui regroupe 142 espèces réparties dans 30 genres dont 17 sont monotypiques.

Auparavant la famille des cupressacées était divisée en 2 groupes distincts, les Cupressaceae d'une part et les Taxodiaceae d'autre part. La Famille des Taxodiaceae a rejoint la famille des Cupressacées et est devenue la sous famille des Taxodioideae sauf pour le genre Sciadopitys qui a été remonté en famille monotypique des Sciadopityaceae. Actuellement la famille des cupressacées est divisée en 7 sous familles :
• Callitroideae genres : Callitris, Actinostrobus, Neocallitropsis, Widdringtonia, Diselma, Fitzroya, Austrocedrus, Libocedrus, Pilgerodendron, Papuacedrus, Tetraclinis,
• Athrotaxidoideae : genre Athrotaxis,
• Cunninghamioideae : genre Cunninghamia,
• Cupressoideae : Thuja,
Thujopsis, Chamaecyparis, Fokienia, Calocedrus, Microbiota, Platycladus, Callitropsis, Xanthocyparis, Cupressus, Juniperus,
• Sequoioideae : genres Sequoia, Sequoiadendron, Metasequoia,
• Taiwanioideae : genre Taiwania,
• Taxodioideae : genres Taxodium, Glyptostrobus, Cryptomeria.

Il devrait y avoir prochainement d'autres modifications au niveau des genres ; le genre Chamaecyparis est appelé notamment à disparaître et l'essentiel de son contenu devrait être déversé dans le genre cupressus.

Les cupressacées sont des plantes très anciennes dont on trouve des traces dans les couches datant du Jurassique. Le genre Cupressus tel qu'il est actuellement constitué est paraphylétique (il regroupe une espèce ancestrale et certains seulement de ses descendants) et devrait être regroupé avec le genre Juniperus. C'est pour cette raison que le genre Xanthocyparis a été introduit et il devrait regrouper (si mes informations sont correctes et bien traduites) Callitropsis, Cupressus et Juniperus. ( cf. Little). Cependant la communauté scientifique n'a pas l'air pressée d'adopter cette modification.

Les cupressacées sont des arbustes et des arbres, le plus souvent résineux et aromatiques, généralement monoïques (sauf Juniperus qui est le plus souvent dioïque). Leur écorce est fibreuse, s'exfoliant parfois par plaques comme pour
Thujopsis dolabrata ou certains représentants des Cupressus et des Juniperus.

Les feuilles des cupressacées sont le plus souvent persistantes, en moyenne 3 à 5 ans. Les feuilles, simples, sessiles ou pétiolées, parfois dimorphes, sont diversement disposées. Elles peuvent être décurrentes, verticillées, opposées sur plusieurs rangs...

Les cônes reproducteurs, terminaux ou axillaires, sont souvent solitaires, parfois regroupés en petites grappes de 2 à 5 unités, voire beaucoup plus dans le genre Cunninghamia. Ils forment des panicules terminales chez Metasequoia et Taxodium.

Le fruit des cupressacées met de 1 à 2 ans pour murir, parfois plus. Certains ne s'ouvrent que grâce à l'action du feu.


Kriss de Niort, le 27/12/2007

Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires