Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2000 2 11 /04 /avril /2000 09:00

 

Tulipe précocoe - Tulipa raddii (syn. Tulipa praecox )


Photo Tulipe précocoe (Tulipa raddii syn. Tulipa praecox) La tulipe précoce (Tulipa raddii Syn Tulipa maleolens, Tulipa marjoletti) est une plante angiosperme monocotylédone appartenant à la classe des Liliopsida, à la sous classe des Liliidae, à l'ordre des Liliales, à la famille des liliacées (Liliaceae) et au genre Tulipa.

La tulipe précoce était connue auparavant sous le nom de Tulipa praecox, invalidé aujourd'hui, et plus précisément sous Tulipa praecox subsp raddii.

Les sous espèces de Tulipa praecox ont été renommées ainsi :
• Tulipa praecox subsp. didieri est devenue Tulipa didieri,
• Tulipa praecox subsp lortetii est devenue Tulipa agenensis,
• Tulipa praecox subsp billetiana est devenue Tulipa billetiana,
• Tulipa praecox subsp mauriana est devenue Tulipa mauriana,
• Tulipa praecox subsp planifolia est devenue Tulipa planifolia,
• Tulipa praecox subsp platystigma est devenue Tulipa platystigma.

La tulipe précoce est une plante herbacée, vivace, à bulbe, originaire des régions euro méditerranéennes (de la France jusqu'en Iraq). En France la tulipe précoce est présente dans le Sud-ouest et dans le Sud-est.

La tulipe précoce est une espèce devenue rare, protégée sur le plan national (Arrêté du 20 janvier 1982 relatif à la liste des espèces végétales protégées sur l'ensemble du territoire, modifié par l'arrêté du 31 août 1995).

La tulipe précoce croît dans les vignes et les vergers, les pâturages (zones agropastorales), les pelouses thermophiles et les friches. Elle a une préférence pour les sols calcaires, plus ou moins secs et riches en sels minéraux nutritifs (eutrophes). On trouve la tulipe précoce de la plaine (par exemple Entre deux-mer en Gironde), jusqu'à l'étage collinéen, voire montagnard (par exemple pelouses sèches de Maurienne en Savoie).

La tulipe précoce possède un gros bulbe qui produit une tige florale robuste pouvant atteindre jusqu'à 60 centimètres de hauteur.

Photo Tulipe précocoe (Tulipa raddii syn. Tulipa praecox) Les feuilles de la tulipe précoce, plus courtes que la hampe florale, contrairement à la tulipe d'Agen (Tulipa agenensis), sont opposées, plutôt glauques, glabres, larges et légèrement ondulées.

La floraison intervient en mars/avril, parfois en février suivant le climat et l'exposition. La fleur, solitaire, terminale, est portée par une forte tige glabre, dressée. La fleur, hermaphrodite, présente un périanthe à 6 tépales triangulaires. Les tépales extérieurs, acuminés, sont plus grands que les tépales internes dont l'apex est plus arrondi. Le côté externe des tépales présente une couleur rouge verdâtre tandis que la face interne des tépales est rouge vif, avec une tache basale noire bordée de jaune.

Sur une gravure de Matthaeus Merian (22 septembre 1593/19 juin 1650) on peut observer diverses tulipes dont certaines sont appelées Tulipa praecox alba, Tulipa praecox lutea, Tulipa praecox purpurea et Tulipa praecox rubra. J'ai fait une recherche dans ma documentation, certes limitée, mais je n'ai pas trouvé trace de ces spécimens.


Kriss de Niort, le 11/04/2008


Crédit photo :
Photos aimablement offertes par Callyptre77


Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires

melodye 12/04/2008 13:28

très très jolie, je dois dire!!
bon week end!!

Claude B 12/04/2008 11:56

une belle fleur que la tulipe et il y en a tellement de variété que c'est pas évident de s'y retrouver.
bonne journée

Elie :0059: 12/04/2008 10:11

Très belle article, j'adoe les tulipes!
Bonne journée

Foise 12/04/2008 09:14

Au fait j'ai oublié l'essentiel, je ne connaissais pas cette tulipe précoce rouge, si abondante, il faut que je lise ton article (cette fois)

Kriss de Niort 13/04/2008 21:12


Ben non, elle n'est pas si abondante que ça...


Foise 12/04/2008 09:13

Salut, Je suis de retour momentanément... dans l'attente d'un changement de lune où je ne sais quoi... fausse-alerte !
J'aurais bien voulu aller chercher des images des tulipes sylvestres qui abondent dans un coin du jura, j'espère pouvoir montrer celles des montagnes, jaunes et plus petites et surtout la rarissime tulipe rouge de Maurienne en voie de disparition. L'an dernier elles étaient cuites et desséchées par le temps estival du mois d'Avril-Mai.
Je l'ai mais en argentique.
Je suis bien contente pour tes photos sauvées, dépèches-toi de me faire rire...

Kriss de Niort 13/04/2008 21:11


Coucou Françoise
Tes deux tulipes m'intéressent... Si tu veux bien me céder des photos... mon coeur bat déjà...