Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2000 2 20 /06 /juin /2000 13:00

 

Tulipa systola - Tulipa systole


Photo Tulipa systola - Tulipa systole Tulipa systola (Syn. Tulipa amblyophylla) que l'on trouve parfois sous la graphie de Tulipa systole, est une plante angiosperme monocotylédone appartenant à la classe des Liliopsida, à la sous classe des Liliidae, à l'ordre des Liliales, à la famille des liliacées (Liliaceae) et au genre Tulipa.

Certains auteurs considèrent que Tulipa stapfii et Tulipa systola désignent la même plante, d'autres considèrent que Tulipa stapfii désigne une forme de Tulipa systola et pour d'autres il s'agit de deux plantes différentes. Autre remarque et non des moindres : la frontière entre Tulipa systola et Tulipa agenensis n'est pas clairement établie, du moins pour certains auteurs.

L'aire de répartition de Tulipa systola s'étend des plateaux alpins de l'Iran jusqu'au désert du Néguev en Israël, et certainement aux pays riverains. Tulipa systola apprécie les steppes, les déserts et semi déserts rocailleux avec des étés secs. De plus, Tulipa systola est une plante glycophyte, c'est à dire qu'elle supporte des sols présentant une certaine quantité de sel bien que ce ne soit pas son substrat naturel.

Tulipa systola est un géophyte vivace, herbacé, à bulbe, à port dressé mais peu élevé. Tulipa systola possède des feuilles glauques, linéaires, étroites, à marge entière ondulée.

La floraison de Tulipa systola intervient de février à avril en fonction des conditions climatiques. La fleur, solitaire, terminale, hermaphrodite, est composée de 6 tépales presque égaux, acuminés. La face interne des tépales présente une macule noire avec un liseré jaune qui semble être absent sur certains sujets. A la base de la face externe des tépales, on peut observer une tache jaune.


Kriss de Niort, le 11/04/2008


Crédit photo :
Photo mise dans le domaine public par son auteur (w) : Eman


Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires