Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2000 6 27 /05 /mai /2000 07:38

 

Epilobe obscur - Epilobium obscurum


L'épilobe obscur (Epilobium obscurum) est une plante angiosperme dicotylédone appartenant à la sous classe des Rosidae, à l'ordre des Myrtales, à la famille des onagracées (Onagraceae) et au genre épilobe (Epilobium).

Il existe de nombreux synonymes latins pour désigner cette plante :
• Chamaenerion obscurum,
• Chamaenerion ramosissimum,
• Epilobium ambiguum,
• Epilobium chordorrhizum,
• Epilobium decumbens,
• Epilobium flaccidum,
• Epilobium gemmascens,
• Epilobium lucense,
• Epilobium rigatum,
• Epilobium tetragonum subsp. gillotii,
• Epilobium tetragonum subsp. obscurum,
• Epilobium tetragonum subsp. virgatum,
• Epilobium tetragonum var. lucidum,
• Epilobium tudense,
• Epilobium virgatum,
• Epilobium wimmeri.

Il existe plusieurs noms vernaculaires pour désigner l'épilobe obscur : épilobe foncé, épilobe vert foncé.

L'épilobe obscur est une plante herbacée, vivace, présente dans la majeure partie de l'Europe. Elle a été introduite et s'est naturalisée en Tasmanie et aux USA.

L'épilobe obscur croît dans les prairies et jardins humides, au bord des cours d'eau, dans les fossés, les marécages et les tourbières, dans les saillies forestières, généralement sur sols acides.

L'épilobe obscur possède des stolons qui courent sur le sol (épigés), munis de plusieurs paires de feuilles, des tiges couchées, à base radicante, puis redressées, plus ou moins pubescentes, faiblement ramifiées, légèrement recourbées au sommet, pouvant atteindre jusqu'à 80 centimètres de hauteur.

Les feuilles, caduques, courtement pétiolées à sessiles, parfois très légèrement décurrentes, simples, denticulées, étroites, elliptiques-ovales à lancéolées, parfois hastées, mesurent jusqu'à 8 centimètres de long sur 1,5 centimètre de large.

La floraison intervient du mois de juillet jusqu'au mois de septembre. Les fleurs, dressées, sont regroupées en petite grappes de quelques unités. La base du calice est munie de poils glanduleux. La corolle, rose pourpre, de 6 à 8 mm de diamètre, est constituée de 4 pétales à peine plus grands que le calice. La pollinisation est entomogame. Le fruit est une capsule mesurant de 4 à 6 centimètres de long.


Kriss de Niort, le 27/05/2008

Voir aussi : Erythrone d'Amérique | Cautleya en épi | Primevère candélabre | Echinacée pourpre | Iris magnifica | Célosie plumeuse | Stapelia variegata | Iris de Sibérie | Nigelle de Damas | les dahlias | les crocus | Montbretia | Lavande | Lysimaque pourpre | Heuchère sanguin | Juanuolla doré | Oenothera fruticosa | Oenothera speciosa | Oenothera rosea | Solanum atropurpureum | Gunnère du Brésil | Lysimaque ponctuée | Trolle de Chine | Pavot de Californie | Potentille sanguine | Potentille ligneuse | Fuchsia du cap | Sisyrinchium angustifolium | Sisyrinchium californicum | Plante corail | Céréopsis lancéolé | Arbre à faisans | Scabieuse jaune pâle | Clivia vermillon | Primevère du père Vial | Jasmin d'hiver | Heliotrope arborescent | Epiaire laineuse | Bruyère à 4 angles | Dicliptera suberecta | Lamier tacheté | Lampourde glouteron | Véronique pédonculée | Thunbergia | Brunelle à grandes fleurs | Rosier de Wichura | Medinilla magnifica | Petite pervenche |Grande pervenche |Anémone hépatique |Adenia pechuelii | Nivéole de printemps | Nivéole d'été |  Sarracénie pourpre | Platystémon de Californie | Erythronium propullans| Tulipe d'Agen | Tulipe précoce | Tulipe systole | Tulipe de l'écluse | Fritillaire pintade | Tulipe polychrome | Tulipe du Montandré | Potentille blanche | Bruyère cendrée | Anémone couronnée | Gesse des près | Adonis du printemps | Campanule à feuilles rondes | Edelweiss |



Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires