Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2000 6 10 /06 /juin /2000 12:29

 

Epervier de Cooper - Accipiter cooperii


Photo Epervier de Cooper - Accipiter cooperii L'épervier de Cooper (Accipiter cooperii Syn. Falco cooperii) est un rapace diurne, migrateur, appartenant à l'ordre des accipitriformes ou Ciconiiformes (sensu lato), à la famille des accipitridés (Accipitridae), à la sous famille des accipitrinés (Accipitrinae) et au genre accipiter.

En allemand l'épervier de Cooper s'appelle : rundschwanzsperber, en anglais : Cooper's hawk, en espagnol : gavilán de Cooper, en finnois : kyyhkyhaukka, en italien : sparviero di Cooper, en néerlandais : Cooper-sperwer et en suédois : Coopers hök.

L'épervier de Cooper est originaire d'Amérique du Nord et d'Amérique centrale. Son aire de répartition s'étend du Canada jusqu'au Costa Rica. C'est un oiseau sédentaire pour l'essentiel. Seules les populations les plus nordiques migrent en direction du sud.

L'épervier de Cooper habite les forêts claires décidues ou mixtes, les habitats ouverts avec des bosquets ou le chaparral. On le rencontre également à proximité des milieux urbains et périurbains.

L'épervier de Cooper mesure de 36 à 49 centimètres de long pour une envergure comprise entre 70 et 90 centimètres. Le poids de la femelle est compris entre 500 et 700 grammes tandis que celui du mâle varie de 260 à 420 grammes. La femelle est donc plus grosse que le mâle. A noter que généralement les individus vivant à l'est sont plus gros que ceux qui résident dans l'ouest de l'aire de répartition. La longévité de ce rapace est d'environ 12 ans.

L'épervier de Cooper adulte possède un plumage gris sur les parties supérieures avec une couronne noirâtre. La queue est barrée de bandes noires et terminée par un liseré blanc. Les parties inférieures sont mouchetées de blanc et de brun rouge. Les pattes sont jaunes. En vol les ailes sont courtes et arrondies. L'épervier de Cooper se nourrit essentiellement d'oiseaux et de petits mammifères comme le tamia rayé, le tamia mineur, l'écureuil gris, l'écureuil roux d'Amérique... A l'occasion il capture aussi des amphibiens et des reptiles. Il chasse souvent à l'affut, dissimulé sur un perchoir dans les arbres, et fond à grande vitesse sur sa proie. Il lui arrive aussi de marauder à la recherche d'une proie potentielle qu'il poursuit sur une courte distance.

L'épervier de Cooper est monogame et se reproduit une seule fois par an. La période de reproduction se situe entre les mois de mars et de mai en fonction des régions. Les couples se forment après une parade nuptiale aérienne. Le site de nidification est choisi par le mâle mais le nid est construit en grande partie par la femelle. Il est édifié dans le feuillage, en hauteur, à la fourche d'une branche.

La femelle pond de 3 à 6 œufs, mais le plus souvent 4. L'incubation, dure environ 5 semaines et est assurée principalement par la femelle, nourrie tout ce temps par le mâle. Les poussins sont nourris par les deux parents. Les jeunes s'envolent au bout de 4 à 5 semaines mais ne seront indépendants que vers l'âge de deux mois. La maturité sexuelle est atteinte vers l'âge de 2 ans.

L'épervier de Cooper possède de nombreux prédateurs comme la buse à queue rousse (Buteo jamaicensis),
l'autour des palombes (Accipiter gentilis), la corneille d'Amérique (Corvus brachyrhynchos), le grand-duc d'Amérique (Bubo virginianus) ou le raton laveur (Procyon lotor). La corneille d'Amérique et le raton laveur ne s'en prennent qu'aux jeunes et aux oiseaux. Les autres prédateurs s'attaquent également aux adultes.


Kriss de Niort, le 13/08/2008


Crédit photo :
La photo a été mise dans le domaine public par son auteur : Calibas



Voir aussi :
  le fou de Bassan | le grand albatros | le macareux moine | les hirondelles | les oiseaux de mon jardin | Faisan hoki bleu | Aigle bateleur | Aigle impérial | Vautour percnoptère | Echasse blanche | Effraie des clochers | Le pygargue à tête blanche | Le pygargue vocifère | Le milan noir | La céréopse cendrée | Le vautour de l'Himalaya | Le condor des Andes | Urubu à tête rouge | Vautour africain | Vautour de Rueppell | Cygne à cou noir | Tyran quiquivi | Vautour urubu | Vautour moine | Bec en sabot| Vautour charognard | Ani à bec lisse | Grue couronnée noire | Oie à tête barrée | Oriole à gros bec | Barge rousse | Bernache du Canada Merlebleu azuré | Bernache cravant | Dodo | Solitaire de Rodrigues Nicobar à camail | Guillemot de Troïl |  Faucon bérigora Faisan doré | Cygne noir | Bucorve du sud | Bécasseau sanderling | Paradisier huppé | Buse variable | Manchot de Humboldt | Chouette à lunettes | Pintade commune | Ibis rouge | Kamichi à collier | Ouette de Magellan | Eider à lunettes | Canard à collier noir | Canard Pilet | Tourterelle triste | Quiscale bronzé | Autour des palombes | Pic mineur | Crècerelle d'Amérique |

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires