Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2000 1 10 /07 /juillet /2000 11:46

 

Epervier brun - Accipiter striatus




L'épervier brun (Accipiter striatus) est un oiseau appartenant à la famille des accipitridés (Accipitridae), à la sous famille des accipitrinés (Accipitrinae) et au genre Accipiter.

Il existe plusieurs sous espèces d'épervier brun, notamment :
• Accipiter striatus chionogaster,
• Accipiter striatus erythronemius,
• Accipiter striatus fringilloides,
• Accipiter striatus madrensis,
• Accipiter striatus perobscurus,
• Accipiter striatus striatus,
• Accipiter striatus suttoni,
• Accipiter striatus velox,
• Accipiter striatus venator,
• Accipiter striatus ventralis.


Certains auteurs considèrent que les sous espèces chionogaster, ventralis, et erythronemius sont des espèces à part entière.

Bien que globalement l'épervier brun ne soit pas une espèce menacée, ce n'est pas le cas de certaines sous espèces.

En allemand l'épervier brun s'appelle : eckschwanzsperber, en anglais : sharp-shinned hawk, en espagnol : gavilán americano, gavilán pajarero, esparvero chico, azor rojizo ou azor chico, en finnois : amerikanvarpushaukka, en italien : sparviero striato americano, en néerlandais : amerikaanse sperwer, en polonais : krogulec zmienny, en portugais : gavião-miúdo et en suédois : amerikansk sparvhök.

L'aire de répartition de l'épervier brun s'étend du de l'Amérique du nord (sud du Canada) à l'Amérique du sud, jusqu'en Argentine. Les populations les plus nordiques migrent à l'automne vers le sud de leur aire de répartition.

L'épervier brun est un oiseau qui vit essentiellement en forêt (de résineux, de feuillus ou mixtes). On le rencontre également à proximités des installations agricoles ainsi qu'à proximité des zones urbaines. On le retrouve du niveau de la mer, jusqu'à 3500 mètres d'altitude.



Chez l'épervier brun il existe un important dimorphisme entre le mâle et la femelle. Les mâles mesurent environ 26 centimètres de long et pèsent de 90 à 115 grammes tandis que les femelles mesurent environ 33 centimètres de long pour un poids compris entre 150 et 220 grammes. L'envergure du mâle est d'environ 55 centimètres et celle de la femelle 62 centimètres. Cette envergure modeste permet à l'épervier de voler avec agilité entre les arbres. Avec de plus grandes ailes l'exercice serait plus délicat. La queue est carrée avec une alternance de lignes grises et noires. Les parties supérieures sont gris bleu tandis que les parties inférieures sont blanchâtres avec des lignes de plumes rousses. L'apparence peut être légèrement différente suivant les sous espèces. Les pieds et les jambes sont jaunes. Le plumage des mâles et des femelles est sensiblement le même.

La nourriture de l'épervier brun est constituée le plus souvent d'oiseaux. Compte tenu de la différence morphologique entre le mâle et la femelle, le mâle chasse le plus souvent de petites proies tandis que la femelle peut s'attaquer à des proies plus importantes. Parmi les oiseaux chassés, on trouve notamment le moineau,
le merle d'Amérique (Turdus migratorius), la tourterelle triste (Zenaida macroura), le pic mineur (Picoides pubescens), le quiscale bronzé (Quiscalus quiscula), la gélinotte huppée et bien d'autres.

L'épervier brun chasse ses proies par surprise, notamment lorsqu'elles s'alimentant, mais se sert également dans les nids d'autres oiseaux. A l'occasion il se nourrit de petits mammifères, de lézards, de grenouilles ou d'insectes.

La saison de reproduction correspond à la saison d'abondance de nourriture, et au retour de migration pour les populations migratrices. Elle se situe le plus souvent entre mars et juin. L'épervier brun est monogame, mais sans doute pas à vie. Son nid est construit dans la partie haute d'un arbre, à l'abri des prédateurs. Il s'agit d'une plateforme de branchages et d'écorces. L'édification est réalisée par le couple, le mâle apportant les matériaux et la femelle s'activant à l'édification du nid, presque seule.

La femelle pond de 4 à 5 œufs, blancs ou bleus avec des taches foncées. L'incubation dure environ 1 mois, effectuée presque entièrement par la femelle qui est alimentée par le mâle. La femelle "couve" les oisillons pendant 2 à 3 semaines. Pendant ce temps le mâle continue de défendre le territoire et de nourrir sa famille.

Les jeunes sont en état de voler vers 3 à 5 semaines. Les mâles, moins gros que les femelles, quittent le nid en premier. Cependant les jeunes restent dépendants de leurs parents encore quelques semaines, le temps d'apprendre toutes les techniques de chasse. La maturité sexuelle est atteinte vers l'âge de deux ans. Bien qu'il puisse vivre plus de 10 ans, l'épervier brun ne dépasse guère l'âge de 3 ans.

L'épervier brun possède de nombreux prédateurs comme
le pygargue à tête blanche (Haliacetus leucocephalus), l'autour des palombes (Accipiter gentilis), le faucon pèlerin (Falco peregrinus) ou l'épervier de Cooper (Accipiter cooperii).


Kriss de Niort, le 28/08/2008



Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires