Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2000 2 19 /09 /septembre /2000 16:26

 

Ecaille rouge - Ecaille lustrée - Ecaille marbrée rouge - Callimorpha dominula



L'écaille rouge (Callimorpha dominula anciennement Panaxia dominula, Syn. Phalaena dominula), appelée également écaille lustrée ou écaille marbrée rouge, est un papillon appartenant au sous ordre des Ditrysia, à la super famille des Noctuoidea, à la famille des Arctiidés (Arctiidae), à la sous famille des Arctiinae, à la tribu des Callimorphini et au genre Callimorpha.

Les auteurs ont décrit plusieurs sous espèces, formes et variété. En voici une liste non exhaustive, comprenant très certainement des doublons :
• Callimorpha dominula balcanica,
• Callimorpha dominula bithynica,
• Callimorpha dominula dominula,
• Callimorpha dominula donna,
• Callimorpha dominula insubrica,
• Callimorpha dominula italica,
• Callimorpha dominula kurdistanica,
• Callimorpha dominula lusitanica,
• Callimorpha dominula majellica,
• Callimorpha dominula persica,
• Callimorpha dominula persona,
• Callimorpha dominula philippsi,
• Callimorpha dominula pompalis,
• Callimorpha dominula rhodanica,
Callimorpha dominula rossica (ailes postérieures jaunes),
• Callimorpha dominula sudalpina,
• Callimorpha dominula swanetica,
• Callimorpha dominula teberdina,
• Callimorpha dominula trinacriae.

En allemand l'écaille rouge s'appelle : schönbär ou bonte beer, en anglais : scarlet tiger moth, en estonien : harilik piksepeni, en finlandais : kiiltosiilikäs, en néerlandais : bonte beer, en polonais krasopani poziomkówka et en suédois : glansspinnare.

L'écaille rouge est un papillon de nuit, souvent actif le jour, présent en Europe et en Asie occidentale et centrale. On le retrouve de l'ouest du Portugal jusqu'à la frontière orientale de la Sibérie au nord, et en Irak et Iran au sud. Ce papillon peut être abondant par endroits et rare ailleurs.

L'écaille rouge apprécie la chaleur et l'humidité. Il fréquente le plus souvent les bois frais de feuillus ou mixtes, les clairières, le bord des chemins, les rives des cours d'eau et des lacs, les marais, les prairies humides. On le retrouve en plaine, jusqu'à l'étage collinéen, voire en moyenne montagne.


L'écaille rouge est un papillon univoltain (une seule génération par an) dont l'imago (forme ailée) est visible du mois de mai jusqu'au mois d'août (il peut y avoir quelques différences compte tenu de la diversité des climats de son aire de répartition). L'imago, bien que nocturne peut être observé le jour en train de butiner le nectar des fleurs.

L'imago de l'écaille rouge possède une tête massive. L'abdomen est rouge avec sur le dessus une bande noire longitudinale. Son envergure alaire est de 55 à 57 millimètres. Les ailes antérieures sont noires avec tes taches jaunes orangé et des taches blanchâtres. Les ailes postérieures sont rouge orangées avec des taches noires. Il s'agit d'un papillon très variable et il existe de nombreuses formes (voir ci-dessus), soit localement, soit au sein d'une même population.

Vers le mois de juillet la femelle pond ses œufs par petits paquets sous les feuilles d'une des nombreuses plantes hôtes. En effet, la chenille est polyphage et se nourrit sur diverses plantes comme : la consoude (Symphytum officinale), la fausse spirée (Filipendula ulmaria), le cirse maraîcher (Cirsium oleraceum), le chèvrefeuille des haies (Lonicera xylosteum), la grande ortie (Urtica dioica), le noisetier commun (Corylus avellana), le framboisier (Rubus idaeus), le saule marsault (Salix caprea), le séneçon ovale (Senecio ovatus) et bien d'autres.

Les chenilles de l'écaille rouge sont grégaires, au moins au départ. Elles se nourrissent essentiellement la nuit et se cachent le jour sous les feuilles. A leur développement maximal elles mesurent de 35 à 40 millimètres de long. Leur corps est noirâtre et recouvert de verrues porteuses de soies. Leur dos et leurs flancs sont parcourus par une ligne discontinue composée d'une alternance de points blancs et de taches jaunes.

L'écaille rouge hiverne sous forme de chenille qui se tient recroquevillée au sol, sous les feuilles mortes. La nymphose a lieu au milieu du printemps.

L'écaille rouge est protégée en Ile de France.
 
 
Kriss de Niort, le 19/09/2008
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires