Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2000 6 18 /11 /novembre /2000 19:57

 

Mangabey couronné - Cercocebus atys lunulatus



Le mangabey couronné (Cercocebus atys lunulatus, syn Cercocebus torquatus lunulatus) est un mammifère appartenant à la sous classe des thériens, à l'infra classe des euthériens, à l'ordre des primates, au sous ordre des Haplorrhini, à l'infra ordre des Simiiformes, à la super famille des Cercopithecoidea, à la famille des Cercopithécidés (Cercopithecidae), à la sous famille des Cercopithecinae, à la tribu des Papionini, au genre Cercocebus, à l'espèce Atys et à la sous espèce Lunulatus.

Le mangabey couronné est également appelé cercocèbe couronné, cercocèbe à col blanc, cercocèbe enfumé, mangabey à crête blanche, mangabey à collier blanc, mangabey fuligineux à lunule ou mangabey gris. En anglais il est appelé white-crowned mangabey, sooty mangabey ou spectacled mangabey.

Le mangabey couronné est originaire des côtes ouest d'Afrique, et plus précisément de l'est de la Guinée, du Ghana, de la Côte d'Ivoire, le Libéria, la Sierra Léone et du sud du Burkina Faso. Pour certains chercheurs le mangabey couronné se trouverait globalement à l'est de la rivière Sassandra.

Le mangabey couronné est un singe diurne semi arboricole et terrestre avec un pelage gris à gris brun, blanchâtre en ce qui concerne le cou (collier) et les parties intérieures (ventre et intérieur des membres) et plus sombre vers les extrémités. Le dos possède une bande sombre et l'arrière de la tête est blanc. La face du mangabey couronné est gris rosâtre, avec de grandes oreilles. Le dimorphisme sexuel est important puisque les mâles pèsent environ 10 kilogrammes et les femelles environ 6 kilogrammes. Le mangabey couronné est un primate mince, muni de longs membres, mesurant de 50 à 60 centimètres de long (hors queue). Sa queue, plus longue que le corps, mesure de 60 à 70 centimètres de long.

Le mangabey couronné fréquente les forêts primaires et secondaires des zones tropicales humides, les forêts caduques et sempervirentes, les galeries forestières le long des cours d'eau, les mangroves et marécages, ainsi que les zones agricoles, du niveau de la mer jusqu'à 700 mètres d'altitude environ.

Le mangabey couronné est omnivore. Il se nourrit aussi bien au sol que dans les arbres. Sa nourriture est composée de graines, de fruits, de fleurs, de feuilles, d'invertébrés, de batraciens (grenouilles arboricoles) et de leurs œufs et de champignons.

Les principaux prédateurs des mangabeys couronnés sont les léopards, les chimpanzés, les rapaces et bien évidemment les hommes.

Le mangabey couronné partage son habitant avec d'autres primates, mais ceux-ci exploitent rarement les mêmes niches écologiques. Parmi ces primates, on trouve notamment le Mone de Campbell (Cercopithecus (mona) campbelli), le cercopithèque diane (Cercopithecus diana), le magistrat (Colobus polykomos), le colobe de Van Beneden (Procolobus verus) et bien d'autres.

Le mangabey couronné vit en groupes de nombre variable (d'une quinzaine à une centaine d'individus), comprenant plusieurs mâles, plusieurs femelles et leurs petits. Parmi les mâles certains sont résidents permanents du groupe, tandis que d'autres ne fréquentent le groupe que pendant un temps limité, le quittent pendant plusieurs semaines et reviennent... Les jeunes mâles quittent généralement le groupe pour en rejoindre un autre, tandis que les jeunes femelles restent généralement dans le groupe.

Chez le mangabey couronné il n'y a pas de saison de reproduction à proprement parler. Lorsque la femelle est réceptive sa zone périnéale gonfle et rougit. Le mâle dominant assure généralement une grande partie des accouplements dans le groupe, mais pas la totalité. La gestation du mangabey couronné dure environ 167 à 170 jours. Le plus souvent la femelle met au monde un seul petit. Les jeune sont allaités puis progressivement sevrés. La mère transporte son petit en position ventrale. Les jeunes mangabeys couronnés atteignent la maturité sexuelle entre 5 et 7 ans. La durée de vie du mangabey couronné est d'environ 18 ans. L'intervalle entre deux naissances est d'environ 16 à 17 mois.

Le mangabey couronné est utilisé dans les domaines biomédicaux relatifs à la recherche sur le sida car il est un hôte du virus de l'immunodéficience simienne (SIV) dont dérive le virus de l'immunodéficience humaine (HIV). Les savants tentent de découvrir quels sont les mécanismes qui permettent à ce singe de ne pas déclarer la maladie.

Le mangabey couronné est en danger critique d'extinction et sa population est estimée à moins de 1000 individus. Comme souvent, les principales menaces qui pèsent sur ces animaux sont la chasse ainsi que la fragmentation ou la destruction de leur habitat.
 
 
Kriss de Niort
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires