Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2000 2 17 /10 /octobre /2000 17:53

Les araignées


Arachné, dans la mythologie grecque, était une excellente tisseuse. Un jour, elle osa défier Athéna dans un concours de tissage et gagna haut la main. Athéna, irritée détruisit le chef d'œuvre. Arachné, effondrée décida alors de se pendre. Lorsque Athéna découvre ce drame, prise de remords, elle ramène Arachné à la vie (les Dieux sont puissants), et pour que sa connaissance du tissage ne soit pas perdue, elle la métamorphose en araignée.


Petite mise au point

Tout d'abord, je tiens à mettre les choses au point. Les araignées ne sont pas des insectes. Beaucoup se trompent et j'ai pu le vérifier moult fois dans vos messages. Les araignées sont des arachnides et non des insectes. Certains pensent "Pfff c'est un détail, c'est presque pareil". Détrompez-vous ! Il y autant de ressemblance entre un arachnide et un insecte qu'entre un mammifère et un oiseau.

Alors c'est quoi la différence ? Une première différence réside dans le nombre de pattes. Les insectes ont 6 pattes tandis que les araignées possèdent 8 pattes. Le corps des insecte est composé de 3 parties (tête, thorax et abdomen) alors que les araignées ont un corps composé seulement de deux parties : le céphalothorax (comme son nom l'indique il regroupe la tête et le thorax) et l'abdomen. Pour les puristes, il s'agit plus exactement du prosoma et de l'opistosoma. Je ne vous donnerai guère plus de noms savants dans cet avis. Autre chose, les araignées non ni ailes ni antennes.

Avant de fermer cette parenthèse sachez que la classe des arachnides comprend également les scorpions, les tiques, les acariens, les opilions (faucheux)… Vous voyez, rien que du beau monde !


Les araignées en France et ailleurs

On retrouve les premières traces fossiles non discutables d'araignées dans la première partie du cambrien (il y a environ 570 millions d'années), ce qui ne date pas d'hier. Des fossiles plus récents (bas dévonien) ont permis de démontrer que les araignées de cette époque là possédaient déjà un système à filer la soie et très probablement des pinces à poison. Quatre cent millions d'années plus tard le mode de vie des araignées est resté quasiment inchangé.

De nos jours, plus de 35.000 espèces d'araignées ont été dénombrées dans le monde mais il n'y en a que 1500 en France, ce qui est très peu et encore leur taille dépasse rarement un centimètre. Rassurez vous, sur les 35000 espèces répertoriées, seulement un tiers possède un poison douloureux pour les hommes et seulement une dizaine d'espèces, oui, pas plus, sont vraiment dangereuses. Bien évidemment certains individus peuvent être allergiques au venin ou aux poils d'araignées.


Morphologie

Je ne reviens pas sur les critères déjà évoqués. Les araignées possèdent des yeux simples et non des yeux à facettes comme les insectes. Leur nombre est variable en fonction de l'espèce et de l'adaptation au milieu. Ce nombre, toujours pair quand même, va de huit à zéro (araignées cavernicoles). Leur emplacement et leur disposition est variable en fonction de leur nombre et de l'espèce.

Il est à remarquer que malgré un nombre élevé d'yeux, les araignées ont une mauvaise vue. Seuls les 2 yeux situés à l'avant et au milieu de ce qu'on pourrait appeler leur front lui permettent d'obtenir une vision directe. Les yeux situés sur les côtés servent tout au plus à détecter les mouvements.

Les pattes sont composées de 7 parties (articles). Vous voulez le nom des articles ? Les voici : la hanche, le trochanter, le fémur, la patella, le tibia, le métatarse, et enfin le tarse.

L'extrémité des pattes possède des griffes (2 ou 3) leur permettant de manipuler la soie et de se déplacer sur les fils de la toile. Les pattes sont également le siège des organes sensoriels (poils, épines, crins) ainsi que des outils (peignes) nécessaires pour travailler (carder) la soie. Les pattes comprennent également un instrument de musique ou plus exactement une structure permettant la stridulation. Quoi, vous n'avez jamais entendu le chant des araignées le soir au claire de lune ? Normal, le chant est inaudible pour nous, pauvres humains.

Autre particularité, les araignées ne mangent pas leurs victimes. Elles leur inocule un suc digestif pour liquéfier leurs entailles et absorbent alors ce liquide.


Les principales araignées

Il n'est pas question ici d'évoquer toutes les araignées, elles sont bien trop nombreuses. Je vais juste vous dire quelques mots sur les plus connues. Les autres, essentiellement de petite taille, ne peuvent être différentiées que par l'étude détaillée de leur appareil génital ce qui demande un peu d'outillage, et des connaissances plus approfondies que les miennes.

 

 

L'épeire diadème : elle est facile à reconnaître. Elle peut être foncée ou claire et arbore sur son dos des taches blanches qui forment une croix.

L'argiope : pour moi, c'est la plus belle araignée de nos contrées. Son abdomen est rayé de jaune et de noir, un peu comme les guêpes. Vous verrez surtout la femelle qui est 3 à 4 fois plus grosse que le mâle.

L'araneus quadratus : c'est une araignée assez trapue avec 4 taches blanches sur le dos.

L'araignée crabe : elle doit son nom à la position qu'elle prend pour épier ses proies. Assez petite (maximum 1 cm) elle arrive à capturer des proies importantes comme des papillons ou des abeilles.

 

Parmi les araignées "exotiques" citons la tarentule qui tire son nom de la ville de Tarente en Italie. Il s'agit d'une araignée-loup, qui chasse sans tisser de toile, et dont certaines variétés cousines sont bien connues des amateurs d'élevages en terrarium. La mygale (il existe 900 espèces de mygales) possède une envergure qui peut atteindre 25 cm. A noter qu'il existe des mygales en Corse. Enfin, la veuve noire, très redoutée que l'on peut trouver sur le pourtour méditerranéen et même en Corse.


Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires

Anna 07/03/2008 00:22

Oui, la veuve noire, dite la malmignatte, existe sous les cailloux calcaire de ma région. Un ami s'est même fait mordre et effectivement, les complications sont énormes. Il a eu de la chance d'être un homme en bonne santé.
Pourtant, j'espère en photographier une un jour en soulevant les cailloux... car elle manque à ma collection !

Agathe Lesueur 25/11/2007 17:30

Merci pour ton message.
Je deteste ces bestioles la, mais il est vrai qu'elles sont magnifiques ces photos.

Corinne 18/10/2007 20:56

apparement il y aurait aussi des mygales de petites tailles dans l'oise .des spécialistes de L'ADEP auraient trouver des chélicères dans le creux d'un tronc d'arbre dans la forêt de Compiègne !

Kriss de Niort 19/10/2007 06:30

Très intéressant comme remarque ! affaire à suivre...

chriscraft_ 17/10/2007 22:36

un trés bon point tu devrais toi aussi être sur le forum des insectes :)

Kriss de Niort 17/10/2007 23:02

C'est ce que je me dis sans arrêt, mais je n'ai pas le temps :(

:0019: Bruno 10/10/2007 21:18

Très sympa cette petite série d'rachnidés. Bonne soirée et merci de ton passage par chez moi.