Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2000 1 10 /04 /avril /2000 17:44

Le grand Albatros


Il existe 14 espèces d'Albatros mais je souhaite vous faire connaître le plus grand des oiseaux qui volent (et oui, l'Autruche ne vole pas!) : le Grand Albatros.


Présentation et particularités du grand albatros

Il est aussi appelé Albatros Hurleur et son nom scientifique est Diomedea exulans. Il appartient à l'ordre des Procellariiformes et à la famille des Dioméidés comme tous les Albatros. Le Grand Albatros se compte parmi les 11 espèces qui forment le genre Diomedea.

C'est un gros oiseau marin d'environ 1,20 m de hauteur pouvant peser jusqu'à 12 kg. Ses grandes ailes fines atteignant parfois les 3,50 m lui permettent de parcourir de très longs trajets. Il peut voyager des milliers de kilomètres en toute facilité pour rechercher sa nourriture ou pour migrer d'ouest en est en se laissant emporter par les vents et supportant quelques fois de terribles tempêtes. C'est un très bon voilier. Il vit principalement en haute mer au niveau de l'hémisphère sud, austral. Son bec muni d'un crochet pour retenir ses proies qu'il pêche et ses pattes palmées courtes sont de couleur rose clair. Son plumage est principalement blanc avec des rémiges noires. La femelle ne se distingue pas du mâle, à part peut-être, par sa taille légèrement plus petite. Il vit très longtemps : environ 60 ans et parfois plus !


Comment se nourrit l'albatros ?

Il possède des narines tubulaires et une glande qui dessale l'eau de mer. Le sel est rejeté au niveau de ses narines. C'est ainsi qu'il peut boire. Il se nourrit de déchets des chalutiers, de poissons, de calmars, de crustacés. Il régurgite ce qu'il n'a pas pu digérer, comme les rapaces.


La reproduction de l'albatros et son petit

L'Albatros rejoint la terre pour la période de reproduction. Celle-ci s'effectue en colonies sur les îles antarctiques et subantarctiques. La parade nuptiale se définit l'un en face de l'autre, par des battements et des déploiements d'ailes, des allongements de cou, des frottements et des claquements de bec, des cris siffleurs. L'Albatros est fidèle à son partenaire et à sa colonie. Il se reproduit une fois tous les deux ans. Il construit son nid avec de la terre et des végétaux en formant un cône surmonté d'une cuvette, et en fonction des zones dégagées pour pouvoir atterrir et décoller sans problème avec ses ailes immenses et son gros corps. La nidification se fait donc sur des plateaux venteux, rocheux et herbeux. La femelle pond un seul œuf blanc fin décembre. L'incubation dure environ 3 mois et est relayée par le couple tous les 10 jours. Ils peuvent ainsi se nourrir en mer. L'éclosion a lieu à partir de mars. Les parents alternent leur visite pour le nourrir par régurgitation dans le bec. Celui-ci s'envole vers l'âge de 9 mois pour entamer plusieurs années en haute mer sans venir à terre. Il n'y revient qu'à partir de 7 ans à peu près pour trouver une partenaire. Les premiers accouplements ne se font que 3-4 ans après la rencontre. Faut pas être pressé !


Les autres Albatros

Il existe d'autres espèces d'Albatros comme l'Albatros d'Amsterdam, l'Albatros à bec jaune, l'Albatros fuligineux, l'Albatros à tête grise, l'Albatros à sourcils noirs... Ils se différencient par leur taille plus petite mais tout de même très importante, par leur plumage plus ou moins brun, par leurs lieux d'habitation qui se situe pourtant toujours dans l'hémisphère sud.


Aimable contribution de JOY78

Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires