Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2000 3 14 /06 /juin /2000 08:24

La glycine

(Wisteria)



La glycine est une plante angiosperme (Magnoliophyta) dicotylédone (Magnoliopsida), ligneuse et grimpante (liane) qui appartient qui appartient à la sous classe des Rosidae, à l'ordre des Fabales et à la famille des fabacées (Fabaceae) ou papilionacées et au genre Wisteria.

Afin d'éviter toute confusion, je précise ici qu'il existe un genre nommé "glycine" auquel appartient le soja et qui fait également partie de la famille des fabacées. Mon article va traiter de la glycine qui appartient au genre Wisteria, c'est à dire cette magnifique plante qui décore nombre de nos jardins avec ses incomparables grappes de fleurs.

Tout d'abord sachez que les glycines ne sont pas originaires d'Europe. Elles ont été importées de Chine (Wisteria sinensis), du Japon (Wisteria floribunda ou Wisteria venusta) et des Etats-Unis (Wisteria frutescens ou Wisteria speciosa).

Les glycines sont des lianes cultivées pour leur attrait ornemental, notamment leurs grappes de fleurs mais aussi pour leur feuillage (caduc). Les glycines, en fonction de leur variété nous offrent, du mois d'avril au mois de juin, des fleurs allant du bleu au violet et même au blanc (alba) en passant par toutes les nuances. Certaines grappes de fleurs peuvent atteindre jusqu'à 40 centimètres de long pour certaines variétés. Des obtentions horticoles produisent des grappes de plus d'un mètre de long ! Certaines glycines diffusent un subtil parfum, mais toutes les variétés ne sont pas parfumées. Certaines variétés de glycines sont remontantes, mais la seconde floraison n'égale jamais la première. Après floraison, il est préférable de supprimer les fleurs avant qu'elles ne forment des gousses. Les sujets adultes peuvent atteindre plus de 30 mètres de long. Les fleurs sont très visitées par les abeilles mais elles attirent également les papillons tandis que les sujets établis peuvent abriter des oiseaux.

Les feuilles sont composées, présentant de sept à dix-neuf folioles suivant les variétés.

Les glycines en général sont des plantes faciles à cultiver et leur croissance est très rapide (parfois près de 2 mètres par an, surtout chez les jeunes sujets, dans des conditions optimales). Les glycines en général sont assez résistantes au froid et peuvent supporter des températures négatives allant jusqu'à -15°. La glycine du Japon (Wisteria floribunda) arrive à survivre dans le sud de l'Ontario voire même à Ottawa et dans l'île de Vancouver.

Les glycines sont des plantes idéales pour les pergolas, les tonnelles, treillis, en isolé, pour décorer votre portail... Les glycines préfèrent les sols pauvres, un peu acides et les expositions ensoleillées. Evitez les sols trop azotés au risque de voir une prolifération de feuilles au dépend des fleurs. De même n'utilisez pas d'engrais azotés.

Compte tenu de la vigueur de la plante, il est préférable de la tailler en période de dormance. Une taille courte à 2 ou 3 yeux permet de contenir un peu sa croissance et favorise la floraison. Evitez autant que possible que votre glycine ne s'enroule autour de son support car avec sa vigueur elle aurait tôt fait de le tordre. Les glycines s'enroulent autour de leur support dans le sens des aiguilles d'une montre sauf glycine de Chine qui s'enroule dans le sens contraire. Dans la saison vous pouvez également tailler les branches qui poussent trop vite.

Attention, toutes les parties de la plante sont toxique mais il semble que les graines soient plus toxiques que les autres parties de la plante. La glycine contient de la wistarine, un glycoside mais aussi de la lectine. Les conséquences de l'ingestion sont l'apparition de nausée, de vomissements, de douleurs abdominales et de diarrhée entrainant la déshydratation du sujet.

Bien que les glycines ne soient pas considérées comme des plantes fragiles, elles peuvent être victimes des cochenilles, des araignées rouges, de l'oïdium, du virus de la mosaïque, de la chlorose (si vous les avez installées dans des sols calcaires) ou tout simplement d'une attaque de pucerons.

Pour multiplier votre glycine, vous pouvez marcotter les tiges proches du sol ou effectuer des boutures. Par contre si vous pratiquez par semis (attention, les graines, sont toxiques), sachez qu'il vous faudra attendre plusieurs années pour avoir des fleurs.

Kriss de Niort, le 14 juin 2007

Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires

Celiandra 06/04/2008 21:49

glycines...
tres belles ,aux senteurs de miel
regale des abeilles en habits rayé
elles font la joie du jardinier,
lorsqu'au printemps venu
elles eclatent de beaute
en blanc rose ou pourprees
sous le ciel azure...
Merci pour tout

L@urence 06/03/2008 21:49

coucou kriss
tu vas bien
je ne vois pas camélia dans ta liste ... tu en parles à quelques part ?
j'en ai eu un en cadeau, et je veux tout faire pour qu'il soit bien avec moi !!!
gros bisous et à bientot

kitoune 10/08/2007 12:59

j'adore aussi ces fleurs, donc j'en ai planté une il y a deux ans, elle pousse vitesse grand V mais les fleurs sont moindre, j'espère que l'an prochain j'en aurai un peu plus...

Kriss de Niort 10/08/2007 13:05

Il faut attendre un peu... sois patiente et tu seras comblée...

elmini 21/06/2007 20:30

Tres sympa ton blog, et merveilleuse glycine!!!
Je repasserais certainement.
bonne continuation
a+
el mini

Petite fée 15/06/2007 09:44

Un gros bisou au passage nos conversations me manques mais je peut pas etre la ou tu sait j'ai des problémes assez sérieux :0010:

Kriss de Niort 15/06/2007 10:23

Si tu veux me parler, tu as mon courriel.... courage petite fée :)