Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2000 7 25 /06 /juin /2000 19:33

Les champignons de France

Guide vert – Solar



Les champignons de France, édité chez Solar dans la collection "Guide vert" est un gros livre de plus de 500 pages au format 12X19, doté de couvertures cartonnées à rabat.

Ce guide a été conçu sous la direction de Hervé Chaumeton, maître es sciences biologiques, avec le concours de Jean Guillot, docteur en pharmacie, professeur, Jean-Louis Lamaison, docteur en pharmacie et également professeur, Michèle Champciaux, maître es sciences biologiques et Patrice Leraut, attaché au Muséum d'histoire naturelle de Paris.

Les champignons de France décrit plus de 380 espèces de champignons, comestibles, toxiques ou mortels et est illustré de plus de 400 photographies en couleurs.

Après un avant propos sommaire, le guide nous présente la signification des divers pictogrammes utilisés tout au long de l'ouvrage, en commençant par l'habitat des champignons, suivi des différentes morphologies du chapeau et du pied, et enfin, l'hyménium et la sporée.

Le premier chapitre de l'introduction s'intitule "Les champignons, qui sont-ils ?". Dans ce paragraphe, les auteurs nous présentent les champignons, leur diversité, leur complexité. Les auteurs exposent ensuite le mode de vie des champignons, en distinguant les champignons saprophytes, les champignons parasites, les champignons symbiotiques et les champignons destructeurs de bois. Un paragraphe est réservé aux pourritures cubiques, aux pourritures fibreuses, aux pourritures alvéolaires et tubulaires et enfin, aux pourritures lamellaires. Le paragraphe suivant est consacré à l'écologie et à l'habitat des champignons, avec un petit mot concernant les "ronds de sorcières". Toujours en introduction, les auteurs abordent la problématique de la détermination des champignons. Ce paragraphe est un peu technique mais il le faut bien pour pouvoir les identifier avec certitude. De nombreux schémas accompagnent le texte et permettent de visualiser le vocabulaire particulier utilisé en mycologie. L'important problème des champignons vénéneux et mortels est abordé, ainsi que la culture et la vente des champignons. L'introduction (longue) s'achève avec quelques conseils pour la récolte des champignons, leur préparation, leur conservation, et leur cuisson.

Le cœur du livre est divisé en deux parties inégales consacrées respectivement aux ascomycètes et aux basidiomycètes. Généralement chaque champignon décrit a doit à une pleine page, parfois deux. La description commence par le nom binominal du champignon, en latin, avec en dessous le nom français. A coté, figure, en fonction des champignons, un pictogramme indiquant s'il est comestible (de 1 à 3 couverts), s'il est toxique ou mortel., ou rien si le champignon ne présente aucun intérêt gastronomique. En dessous, une photographie du champignon est insérée. Sous la photo, on retrouve la description textuelle du champignon avec les indications suivantes en fonction de leur pertinence : le ou les synonymes en français et en latin, la classification du champignon (classe, ordre, famille), la description du pied, du chapeau, des lames, de la chair… Ensuite sont décrits l'habitat du champignon, son intérêt gastronomique et les risques de confusion avec d'autres champignons ressemblants. La description est complétée par une série de pictogrammes.

A la fin du livre on peut lire quelques recettes à base de champignons, extraites du livre "La cuisine aux champignons". Je trouve ce paragraphe un peu déplacé, il existe des ouvrages spécialisés pour ça. Le guide vert "Les champignons de France" se termine par un petit glossaire de mycologie et par l'index des champignons décrits.


Conclusion

Le guide des champignons de France est très bien fait et s'avère être une aide précieuse pour l'identification des champignons, d'une façon assez efficace. Bien évidemment vous ne trouverez pas tous les champignons, mais quel guide est complet ? Compte tenu du poids de cet ouvrage, vous ne l'emmènerez certainement pas sur le terrain (en tout cas pas moi) lors de vos sorties mycologiques. Vos champignons auront sans doute souffert lors de leur transport ce qui risque de rendre plus difficile leur identification. En cas de doute, consultez un professionnel. De toute façons, il vaut mieux ne pas cueillir les champignons que vous ne connaissez pas. Rappelez-vous que certains sont mortels.





Kriss de Niort, le 25/06/2007

Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires