Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2000 5 31 /03 /mars /2000 19:14

La nature et vous


1) Quels gestes faites-vous régulièrement pour économiser l'eau ?
Eteindre le robinet d’eau quand je me lave les dents, laver rarement la voiture (ce qui fait enrager ma belle-mère !), arroser les plantes que lorsqu’elles en ont besoin.

2) Quels gestes ne faites-vous pas pour économiser l'eau, mais que vous devriez faire ?
Je consomme trop d’eau quand je prends ma douche, je devrais récupérer l’eau des pâtes pour arroser mes plantes

3) Quels gestes faites-vous pour économiser l'énergie ?
Mon copain et moi essayons de n’utiliser la voiture que lorsque c’est nécessaire ainsi nous allons au travail à pied ou à vélo, mettons les appareils ménagers sur off et pas en veille. On évite de regarder la télé mais c’est aussi pour notre santé mentale (en France nous n’avons pas la télé). On ne laisse pas le chauffage allumé toute la journée en hiver, seulement lorsque l’on est à la maison, on éteint les lumières de la pièce que l’on a quittée

4) Quels gestes ne faites-vous pas pour économiser l'énergie, mais que vous devriez faire ?
Etre moins gourmande en eau quand je prend ma douche

5) Le tri des déchets ménagers est-il une contrainte pour vous, et pourquoi ?
Le tri sélectif n’a commencé qu’au mois d’octobre et est très bien organisé. Il manque juste la collecte du plastic. Avant nous trions et amenions nos déchets (papier, verre, plastique, boîte de conserve et canettes) directement au centre de tri.

6) Selon vous, que devrait faire de plus votre commune pour améliorer le recyclage ?
Franchement la commune a envoyé de la documentation, a prévu des mini formations pour ceux qui le désiraient et un standard téléphonique. Je regrette qu’elle ne collecte pas les piles et le plastique.

7) Que représentent pour vous les énergies renouvelables ?
Une bonne chose pour la planète…et une économie à long terme sur les frais d’énergie.

8) Quelles seront (ou sont) d'après vous les conséquences du réchauffement climatique ?
Je pense qu’on commence à voir les premiers signes de dérèglement des saisons. Des problèmes pour trouver de l’eau potable, des conséquences sur l’agriculture, sur la qualité de vie. De moins en moins de neige en montagne. Disparition progressive de certaines espèces y compris nous

9) Savez vous à quoi correspond la compensation volontaire de CO2 ?
Est-ce qu’il s’agit du processus de transformation de CO2 en oxygène par les plantes et les arbres ?
Note de Kriss Nature : Je te conseille cet article : compensation de CO2

10) Que sont les kilomètres alimentaires ?
Non…mais est-ce qu’il s’agit du nombre de kilomètre parcouru par un produit entre son lieu de production et notre assiette (avec les différentes étapes de transformations) ?
Note de Kriss Nature : c'est ça. Il y a un article intéressant à ce sujet sur Kriss Nature, je te laisse le chercher.

11) Savez-vous ce qu'est un puits provençal (ou canadien) ?
Non pourtant, j’ai été étudiante en pays provençal !
Note de Kriss Nature : Allez une petite recherche sur le net pour avoir la réponse…

12) Lorsque vous achetez de l'électroménager faites vous attention à l'étiquette énergie ?
Oui et j’ai été surprise de voir que lorsque l’on a voulu acheter un nouveau frigo, les magasins ne proposaient que des classes A contrairement en France où les classes A sont forcément les appareils les plus chers…
Note de Kriss Nature : La personne qui a complété ce questionnaire vit en Angleterre.

13) Que pensez-vous des noix de lavage ?
Je ne savais ce que c’était avant aujourd’hui…L’idée est très bonne à condition d’avoir un mode de production raisonné…Je pense que je me convertirai vite à cette nouvelle lessive.

14) Etes-vous fier(e) de transmettre la planète dans cet état à vos enfants ? (Justifiez votre réponse)
Pour commencer je ne suis pas fière de la planète que mes parents m’ont transmise et de l’attitude qu’a ou avait la génération de mes parents (pas forcément mes parents) envers la planète, par exemple, prendre la voiture pour aller chercher du pain ou des cigarettes, jeter les mégots de cigarettes par terre, les papiers gras et les restes de pique-nique. Par conséquent, je pars mal pour laisser la planète dans un état satisfaisant à mes enfants même si tout le monde fait des efforts drastiques. Ce n’est pas une raison pour rester passif, j’espère que mes enfants penseront qu’on est la génération qui a essayé de rétablir la barre.
Note de Kriss Nature : attention de ne pas généraliser, tout le monde ne fumait pas et tout le monde n'allait pas chercher le pain en automobile. Et actuellement encore ce genre de comportement existe…

15) Savez-vous ce qu'est une zone humide ?
Non…
Note de Kriss Nature : je te conseille cet article : Les zones humides

16) Citez les "éco-logos" que vous connaissez et indiquez ce qu'ils signifient selon vous.
Je ne me rappelle pas des « éco-logos » français.
Note de Kriss Nature : il y a aussi des éco-logos européens...

17) Pour produire un kilogramme de viande de bœuf il faut 15.000 litres d'eau. Pour produire un kilogramme de blé, il n'en faut que 1500. Que vous inspirent ces chiffres ?
Ce ne sont pas ces chiffres qui m’ont motivée à devenir végétarienne mais ça me conforte dans mon choix.

18) Vous et le nucléaire, c'est l'amour fou, faut bien s'y résigner, ou tout mais pas ça ? Développez votre position.
Le nucléaire est un vrai dilemme. Pour produire de l’énergie électrique par ce procédé, il faut peu de matière première et cela ne produit pas de gaz à effet de serre. De l’autre côté, en cas d’accident on peut être irradié. Et le retraitement et le stockage des déchets n’ont pas été suffisamment réfléchis, on ne sait pas qu’elles sont les autres solutions possibles en la matière. Mon avis est qu’il faut en sortir de manière progressive car il est impossible de changer brusquement de mode de production.

19) Avant de compléter ce questionnaire, vous vous pensiez écolo : pas du tout – bof – un peu – moyen – impliqué - actif – convaincu – à 100% dedans ? Et après avoir complété le questionnaire ? Expliquez ce changement.
Je ne pense pas que le questionnaire change mon appréciation sur le fait que je suis écolo ou non. J’essaie de progresser sur mes points faibles car il est facile de faire individuellement des petits changements de comportement, en revanche, sur le plan collectif, c’est plus délicat car cela implique des choix de sociétés qui auront des impacts sur nos vies. Et malheureusement, je ne connais pas grand monde qui soit prêt à sacrifier son confort et son argent à court et moyen terme pour sauver la planète.

20) Quelle question auriez-vous aimé que je vous pose ? (répondez-y).
Est-ce que vous utilisez des produits alimentaires (ou autres) contenant de l’huile de palme ? Savez-vous qu’elle est la conséquence de la production massive de cette huile ? (Cette question peut aussi être posée avec l’huile de soja)
Malheureusement, ces huiles sont beaucoup utilisées dans l’industrie alimentaire et entrent dans la composition de nombreux produits. Maintenant, j’essaie d’éviter les produits qui en contiennent. De toute manière, je lis déjà les ingrédients pour d’autres raisons, comme la recherche d’huiles hydrogénées ou traces de graisses animales. La conséquence tragique de cette production massive est la déforestation des forêts de Malaisie, de Bornéo et de Thaïlande qui étaient et sont encore des grandes productrices d’oxygène à l’échelle planétaire. Et la disparition ou menace de disparition de nombreux animaux, plantes et arbres qui ne se trouvent que là-bas.(la production de soja a quant à elle des conséquences sur la déforestation de la forêt amazonienne).

Consommez-vous des produits de saisons ou bien achetez-vous des fraises et des tomates en hiver, par exemple ? Seriez-vous prêt à acheter vos légumes à des producteurs locaux plutôt qu’au supermarché ?
Je ne consomme plus de fraises ou de tomates en hiver. Tout d’abord, ces fruits n’ont aucune saveur hors saison. Ensuite, la production de ces fruits et légumes entraîne une consommation d’eau et d’électricité qu’il n’y avait pas auparavant. Enfin, ça me permet de vraiment les apprécier quand c’est enfin la saison ! Quand j’habitais à Montpellier, j’achetais des paniers de légumes à une ferme associative de réinsertion qui livrait les paniers à quelques points de chute dans la ville. Même si je payais mes légumes plus chers, d’une part, ils étaient bio, d’autre part, ils étaient de saison et produits localement (en tout cas la plupart du temps). Ce concept de livraison de fruits et légumes existe depuis plus longtemps en Angleterre (peut-être car il n’y a presque pas ou plus de marchés locaux), lorsque l’on a appris que cela existait, on a arrêté de les acheter au supermarché.

Possédez-vous des meubles ou matériaux en bois exotiques ? Connaissez-vous la provenance du bois utilisé ? Que pensez-vous de l’impact de ces achats sur la déforestation ?
Non. Maintenant il existe quelques labels de provenance et de garantie de bonne gestion des forêts utilisées. Malheureusement, l’impact de ces achats sur la déforestation est immense et dommageable pour la planète toute entière.

Sophie

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
31 mars 2000 5 31 /03 /mars /2000 08:15

 

Forsythia de Paris – Mimosa de Paris (Forsythia)



Forsythia est un genre d'arbuste angiosperme dicotylédone appartenant à l'ordre des Scrophulariales (ou des oléales, suivant les classifications), à la famille des oléacées (Oleaceae), à la sous famille des Jasminoideae et à la tribu des Forsythieae. Dans la classification phylogénétique les forsythias dépendent de l'ordre des lamiales.

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 

 

 

 


 

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
30 mars 2000 4 30 /03 /mars /2000 17:21

Pentatome rayé

Punaise arlequin

Graphosome italien

Scutellaire Rayée





Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal





Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
30 mars 2000 4 30 /03 /mars /2000 13:48

 

Nivéole d'été - Leucojum aestivum



La nivéole d'été (Leucojum aestivum Syn. Nivaria monodelpha, Polyanthemum aestivale) est une plante angiosperme monocotylédone appartenant à la sous classe des Liliidae, à l'ordre des Liliales, à la famille des liliacées (Liliaceae) et au genre Leucojum. Dans la classification phylogénétique la nivéole de printemps appartient à l'ordre des Asparagales et à la famille des Amaryllidacées (Amaryllidaceae).

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
29 mars 2000 3 29 /03 /mars /2000 18:54

La nature et vous


1) Quels gestes faites-vous régulièrement pour économiser l'eau ?
J’ai branché les toilettes sur l’eau de citerne et j’ai un mécanisme grande et petite chasse (je passe les explications pratiques)
Je ne laisse pas couler l’eau quand je me lave les dents (et ça prend du temps parce que j’aime bien me brosser les dents !)
Je prends des douches courtes plutôt que des bains (ça aussi, j’aime bien, l’hygiène c’est primordial !)
Je regroupe les linges pur faire des machines complètes (toujours pareil… propreté oblige)

2) Quels gestes ne faites-vous pas pour économiser l'eau, mais que vous devriez faire ?
J’arrose trop le jardin mais bon… pas d’eau, pas de fleur, pas de sourire le matin… donc j’arrose mes sourires

3) Quels gestes faites-vous pour économiser l'énergie ?
Je n’allume pas la lumière si ce n’est pas utile, j’arrive même à me diriger dans le noir quand je suis seule, parce que je connais ma maison… ça m’a valu quelques coups mais ce n’est pas grave…
Je ne laisse pas d’appareil en veilleuse mais les éteins systématiquement
J’utilise des ampoules économiques

4) Quels gestes ne faites-vous pas pour économiser l'énergie, mais que vous devriez faire ?
Je faisais trop tourner le séchoir… moins maintenant et fais plus sécher un maximum de linges sur fils

5) Le tri des déchets ménager est-il une contrainte pour vous, et pourquoi ?
Ça fait longtemps que j’y suis et suis très ch*** avec la famille quand il s’agit de tris… :-)))

6) Selon vous, que devrait faire de plus votre commune pour améliorer le recyclage ?
… augmenter les tours des poubelles pour permettre aux personnes qui ne savent pas se déplacer aux bulles à verres de prendre les verres au même titre que les plastiques et les déchets courants… je pense aux personnes âgées et isolées

7) Que représentent pour vous les énergies renouvelables ?
Les énergies issues de sources non polluantes…

8) Quelles seront (ou sont) d'après vous les conséquences du réchauffement climatique ?
Fonte des glaces, niveau de la mer qui monte…
Perturbations climatiques de la météo
Impact sur les espèces animales ainsi que les insectes (hibernation, reproduction…)
Destruction de la couche d’ozone, moindre protection de la planète des mauvais rayons de soleil : agriculture, animaux, humain (cancer de la peau) tout le monde y perd !

9) Savez vous à quoi correspond la compensation volontaire de CO2 ?
Heu… non… c’est le contraire de la compensation involontaire ?
Note de Kriss Nature : La réponse se trouve là : compensation volontaire de CO2

10) Que sont les kilomètres alimentaires ?
Le nombre de mètre de saucisse qu’on mange sur une année ??? Non, je ne sais pas…
Note de Kriss Nature : La réponse se trouve là : les kilomètres alimentaires

11) Savez-vous ce qu'est un puits provençal (ou canadien) ?
Beuh ! ça doit être dur à ramener de voyage ça… une réserve d’eau naturel dans le jardin, genre de citerne à ciel ouvert ?

12) Lorsque vous achetez de l'électroménager faites vous attention à l'étiquette énergie ?
 Oui… pour payer les factures aussi… c’est important !

13) Que pensez-vous des noix de lavage ?
Je préfère les noisettes… beuh, je ne sais pas ce que c’est
Note de Kriss Nature : La réponse se trouve là : les noix de lavage
14) Etes-vous fier(e) de transmettre la planète dans cet état à vos enfants ? (Justifiez votre réponse)
Non et oui… non parce qu’on a fait de beaux dégâts, oui parce que les progrès sont quand même là… il ne faut pas voir tout en noir non plus !

15) Savez-vous ce qu'est une zone humide ?
C’est quand mon fils faisait pipi dans ses couches… sinon, je ne sais pas
Note de Kriss Nature : La réponse se trouve là : les zones humides

16) Citez les "éco-logos" que vous connaissez et indiquez ce qu'ils signifient selon vous.
Ah, si j’en vois, j’en reconnaîtrais sûrement mais comme ça, à chaud… joker… je pense au dessin d’une planète et d’une main au dessus pour les aérosols qui ne détruisent pas la couche d’ozone…

17) Pour produire un kilogramme de viande de bœuf il faut 15.000 litres d'eau. Pour produire un kilogramme de blé, il n'en faut que 1500. Que vous inspirent ces chiffres ?
Bouh ! ça fait beaucoup d’eau !!! Et pour arroser un pastis dis-moi ?

18) Vous et le nucléaire, c'est l'amour fou, faut bien s'y résigner, ou tout mais pas ça ? Développez votre position.
Je ne sais pas quoi penser parce que le nucléaire est une source d’énergie mais cela dit, il y en a plein d’autres non polluantes mais qu’on ne mets pas à disposition car une question existentielle se poserait : qui va payer les hôtels de luxe des Cheik arabes et autre ponte du pétrole américains ? leurs limousine, leurs extravagance ?… ça risque de faire une centaine de pauvre en plus… à méditer (ton ironique !!!)

19) Avant de compléter ce questionnaire, vous vous pensiez écolo : pas du tout – bof – un peu – moyen – impliqué - actif – convaincu – à 100% dedans ? Et après avoir complété le questionnaire ? Expliquez ce changement.
Impliqué et actif parce que je pense ne pas rester immobile face au problème et que j’éduque mon fils et ceux qui m’entoure à y être attentif

20) Quelle question auriez-vous aimé que je vous pose ? (répondez-y).
Qu’aimeriez-vous chez vous pour une solution propre à l’énergie ? Avoir une superbe éolienne dans mon jardin qui me fournirait de l’énergie toute l’année…


Papillonmosaïque

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
29 mars 2000 3 29 /03 /mars /2000 09:17

 

Lémur vari à ceinture blanche - Varecia variegata subcincta



Le lémur vari (Varecia variegata) est un mammifère appartenant appartenant à la sous classe des Placentalia, à l'ordre des primates, au sous ordre des Strepsirrhini ou des Euprimates (en fonction de la classification), à l'infra ordre des Lemuriformes, à la super famille des Lemuroidea, à la famille des Lemuridae, à la sous famille des lémuriens (Lemurinae) et au genre Varecia.

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 

 


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
28 mars 2000 2 28 /03 /mars /2000 16:26

Lili veut protéger la nature


Lili veut protéger la nature - Ainsi va la vie Les médias parlent de plus en plus de l'importance de protéger notre planète. En parler c'est une chose, en prendre réellement conscience une autre. C'est pourquoi il est important de sensibiliser les enfants à la protection de l'environnement car ce sont eux les générations de demain.

La collection "Ainsi va la vie" l'a bien compris en éditant un livre intitulé "Lili veut protéger la nature". Ce n'est pas un livre récent, l'édition empruntée à la bibliothèque date de 1996 mais il est de plus en plus d'actualité.

"Ainsi va la vie" est une collection que j'affectionne particulièrement. Ce sont des petits livres sous forme de minis bandes dessinées écrites par Dominique de Saint Mars et dessinées par Serge Bloch. Les personnages que l'ont retrouve régulièrement sont Max et Lili, un frère et une sœur. Il existe en tout une cinquantaine de titres sur de nombreux sujets différents.


Lili veut protéger la nature
C'est le numéro 23 de la collection. Prix mars 2007 4,66 €

Voici l'histoire :

Lili et ses amis sont près d'une rivière et ils sont choqués de voir tous les poissons morts parmi les sacs en plastique, le polystyrène… Tout ces déchets mettent des années à se détruire et cette pollution tue les pauvres poissons. Lili est furieuse et écœurée. En rentrant chez elle, la fillette se fâche contre un véhicule dont le pot d'échappement pollue. En écoutant une émission à la télévision sur la protection de la planète elle décide d'en parler avec ses parents. Ceux ci lui expliquent ce qu'est l'écologie et comment on peut faire des choses simples pour protéger la nature comme par exemple le tri sélectif des déchets.

Lili décide d'agir, ce sont les vacances et elle va tout faire pour protéger la nature, mais elle prend des mesures un peu radicales. Elle met une affiche dans sa chambre où elle déclare que c'est une réserve écologique et que tous les animaux sont protégés même les cafards, araignées, moustiques… Elle décide de ne plus manger de viande car les animaux sont ses amis, de ne boire que de l'eau (les sodas ne sont pas bons car ils contiennent du gaz !), de garder les miettes pour les animaux ou encore de ne pas allumer le chauffage car celui ci gaspille trop d'énergie. Lili dispute aussi son frère qui gâche de l'eau et décide que maintenant adieu les bains ça gâche trop d'eau. Puis elle se met à râler car son frère a oublié d'éteindre la lumière et dispute papa en disant que le journal n'est pas utile, c'est un gâchis de papier et de bois mieux vaut regarder la télé !

Bien sur, à trop vouloir en faire l'enfant devient un peu agaçante mais elle a quand même de bonnes idées puisqu'elle a décidée avec ses amis de créer un club pour protéger la nature. Elle a de nombreuses idées parfois étranges comme faire un détecteur de pollution en mettant de la vaseline sur une carte ! Leur club s'appellera les "verts de terre", les enfants ont fabriqués des badges à partir de capsules et ils en offrent aux habitants du quartier qui ne polluent pas comme par exemple aux gens roulant en vélo. Cependant les enfants abusent un peu, par exemple ils font remarquer à une dame qu'elle a oublié de ramasser la crotte de son chien, ils disputent une dame qui prend un jouet dont l'emballage est un peu trop grand…

Leurs idées sont quand même parfois bonnes, par exemple ils récupèrent les vieux journaux pour les emmener à la déchetterie où ils seront ensuite recyclés. Ils invitent les gens à découvrir le nom des différentes espèces d'oiseaux, de plantes… présentes dans le parc… Lili va apprendre la modération et elle va avoir sa petite heure de gloire en apparaissant avec ses amis dans le journal !

* Après l'histoire il y a une partie « Et toi ? » qui contient des questions pour faire réfléchir suivant que l'enfant souhaite ou non protéger la nature.


Mon avis

C'est un excellent livre pour faire prendre conscience aux enfants que notre terre est en danger et qu'il est important de la protéger.

Le lecteur découvre ce qu'est l'écologie avec une définition facile à comprendre. Il découvre également que les solutions proposées pour faire bouger les choses sont très simples : trier les ordures, éviter de gâcher l'eau, l'électricité ou simplement ne pas jeter de papiers un peu partout. Ce sont des gestes évidents mais que l'on ne fait pas toujours et qui permettent à l'enfant de comprendre qu'en faisant de petites choses on peut protéger la planète. Ca les incite à faire attention, tout simplement.

Lili est très entière dans ce qu'elle fait, elle abuse parfois et l'enfant comprend qu'à vouloir trop en faire ce n'est pas forcément mieux. Ce n'est pas en disputant les gens, en voulant absolument qu'ils fassent attention que ça changera. La douceur, les actes sont plus importants que la violence.

L'excès de Lili permet donc à l'enfant de comprendre ce qu'il faut faire ou non. Les questions de la fin permettent également de faire réfléchir l'enfant sur ses pensées concernant la protection de la nature, et sur ce qu'il fait ou non.

Je trouve que "Lili veut protéger la nature" est un livre très important, tous les enfants devraient le lire au moins une fois. Il suit le travail de l'école, et peut être utilisé en complément. A l'école de mon fils, ils parlent beaucoup de la protection de l'environnement. On habite au bord de la mer et il n'est pas rare que les maîtresses emmènent les enfants une fois par an nettoyer la plage, pour qu'ils constatent les dégâts des déchets sur l'environnement. Une des classes est allé visiter une usine de recyclage. La protection de la nature fait partie du programme et "Lili veut protéger la nature" leur rappelle que dans la vie de tous les jours des gestes simples participent à la protéger.

Mon fils a beaucoup aimé ce livre. Il s'est rendu compte que mine de rien il faisait assez attention puisque chez nous on fait le tri sélectif depuis plusieurs années ; il a également pris l'habitude depuis tout petit de ne pas jeter de papiers ailleurs que dans la poubelle. Par contre il adore gaspiller l'eau en jouant avec de même qu'il oublie d'éteindre l'électricité même quand il n'est plus dans la pièce. Cela faisait un moment qu'on lui demandait de penser à ne pas jouer avec l'eau et l'électricité mais il ne le faisait pas ! Depuis qu'il a lu "Lili veut protéger la nature", chose étonnante mon fils fait enfin attention à l'eau qu'il utilise et surtout il éteint bien la lumière quand il quitte une pièce. Je suis ravie car certes il protège la nature mais en plus les factures seront moins grosses, ce qui arrange mon porte monnaie.

Je ne peux que conseiller ce livre qui est génial, bien écrit, bien conçu pour les enfants dès 5 ans et peut être utilisé par les enseignants. Je trouve que c'est une très bonne idée de cadeau comme tous les livres de cette collection d'ailleurs.


Aimable contribution de Coquinnette

Pour commenter l'article, cliquez ici et n'oubliez pas d'indiquer le sujet

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
28 mars 2000 2 28 /03 /mars /2000 07:44

 

Sarracénie pourpre - Sarracenia purpurea



La sarracénie pourpre (Sarracenia purpurea), appelée communément "herbe crapaud" ou "petits cochons" (ne me demandez pas pourquoi) est une plante angiosperme dicotylédone appartenant à l'ordre des Nepenthales, à la famille des Sarracéniacées (Sarraceniaceae) et au genre Sarracenia. Dans la classification phylogénétique la sarracénie pourpre dépend de l'ordre des Ericales.

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
27 mars 2000 1 27 /03 /mars /2000 18:28

Oreille de Judas

Auricularia auricula-judae

Hirneola auricula-judae



L'oreille de Judas (Auricularia auricula-judae ) est un champignon qui appartient à la division des basidiomycètes (Basidiomycota), c'est à dire les champignons à chapeau, à la classe des homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes), à la sous-classe des aphyllophoromycetidées (Aphyllophoromycetidae),à l'ordre des auriculariales (tremellales) qui sont généralement des champignons saprophytes, à la famille des auriculariacées (Auriculariacea) et au genre auriculaire (Auricularia).

Article transféré sur Faaxaal

 

 

 

 

 


Kriss de Niort, le 27/03/2007


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
27 mars 2000 1 27 /03 /mars /2000 16:15

Lettre ouverte à Nicolas Hulot


Vous trouverez ci-dessous la copie d'une lettre ouverte adressée à Nicolas Hulot par le collectif "sauvons le Climat" (www.sauvonsleclimat.org) et reçue par mon groupe d'information. Je vous la présente telle quelle et vous laisse juge des propos.


Cher Nicolas, vous nous surprendrez toujours

Lorsque vous êtes sorti de votre rôle de producteur de télévision pour vous lancer dans la campagne présidentielle tel un chevalier de la lutte environnementale, vous nous avez surpris. Lorsque vous avez affirmé que le premier danger qui nous menaçait était le réchauffement climatique nous n'avons pas été surpris mais avons applaudi. Lorsque, malgré vos réticences vis à vis du nucléaire, vous avez dit que la priorité n'était pas d'en sortir mais de l'utiliser dans la lutte contre le réchauffement nous avons salué votre courage et votre lucidité. Lorsque vous avez choisi, pour vous conseiller, un certain nombre de personnalités dont les analyses, proches des nôtres, se basent sur des données scientifiques, nous avons pensé qu'enfin, le débat écologique en France allait sortir de l'éternelle controverse sur le nucléaire. Et le Pacte confortait notre espoir. Votre retrait de la course présidentielle témoignait que les questions du réchauffement climatique et de la biodiversité étaient trop sérieuses pour rester la chasse gardée d'un ou de partis verts et qu'elles devaient être une priorité absolue pour tous les partis de gouvernement. Cette analyse a toujours été la nôtre.

Et maintenant, désireux sans doute de ranimer un débat écologique que vous trouvez un peu endormi, vous proposez quatre moratoires qui apparaissent comme des exigences nouvelles par rapport au Pacte, et n'ont que peu de rapport avec le réchauffement climatique.

-le moratoire sur les incinérateurs, sans doute populaire, n'aura pas d'influence notable sur le réchauffement climatique,

-celui sur les OGM, lui aussi populaire, ne devrait guère en avoir davantage,

-le moratoire sur la construction d'autoroutes semble plus justifié et nous l'approuvons, mais est-il évident que les parcours sur route nationale soient moins émetteurs de gaz carbonique que ceux sur autoroute?

- enfin, cerise sur le gâteau, moratoire sur l'EPR alors qu’on est au moins sûr que la mise en œuvre de ce réacteur diminuera les émissions de gaz carbonique en évitant celles de centrales à gaz ou charbon, de même qu'elle ne constituera aucune menace pour la biodiversité.

Quel est donc le dénominateur commun entre ces quatre moratoires? Essentiellement, nous semble-t-il, la volonté de plaire à des groupes qui ne recherchent pas généralement à éclairer leurs concitoyens aussi objectivement que possible. Cette faiblesse pour la démagogie nous surprend quand le Pacte semblait appeler au courage de prendre des décisions impopulaires.

Quelle surprise, concernant le moratoire sur l'EPR, de constater que vous n'en réclamez pas sur les centrales thermiques à gaz, fioul et charbon prévues par la programmation pluriannuelle des investissements, pour une puissance installée 4 fois plus élevée que celle de l'EPR. Quelle surprise aussi de voir dénoncer les conditions de prise de décision de construction de l'EPR, alors que celle-ci a donné lieu à un ample débat suivi par un vote de l'assemblée, mais que tel n'a été le cas ni pour les centrales à flamme citées ci-dessus ni pour un programme de construction de milliers d'éoliennes qui coûtera 9 fois plus cher que l'EPR[1].

Quelle surprise, enfin, de constater votre fort soutien à Mme Voynet et M.Bové dont le programme énergétique peut se résumer en deux phrases: sans doute, diminuer la consommation énergétique mais, aussi, augmenter les émissions de gaz carbonique par l'exclusion de la production d'électricité nucléaire[2].

Le passage de Mme Voynet au ministère de l'environnement a été un flagrant exemple de la contradiction entre grandes déclarations écologiques et réalité des actions:

-lutte acharnée contre la motorisation diesel et soutien du GPL alors que les moteurs diesel émettent nettement moins de gaz carbonique que les moteurs au GPL,

-opposition victorieuse au canal Rhin-Rhône qui aurait pourtant évité de nombreux transports routiers, et par là des émissions de gaz carbonique conséquentes,

-enfin et surtout chantage victorieux pour obtenir l'arrêt de Super Phénix[3], qui préfigurait les réacteurs de la Génération IV assurant des milliers d'années de production énergétique sans production de gaz à effet de serre, ainsi qu'une réduction considérable de la production de déchets nucléaires.[4]

Nous sommes donc surpris, cher Nicolas, que vous accordiez plus d'attention à ceux qui préfèrent la polémique et la passion à la rigueur et à l'exactitude, qui préfèrent les mythes à la réalité, qui préfèrent frapper les esprits plutôt que de leur apporter l'information nécessaire à l'exercice du libre choix de chacun, qu'à ceux qui agissent réellement pour l'environnement

Autant votre apport lorsque vous défendez le Pacte écologique est important, autant nous pensons que votre message perd de sa force quand vous servez de porte voix à des mouvements protestataires plus intéressés par leur propre survie que par celle de l'humanité et de la planète.


[1]Pendant que les Français s'amusent à leur jeu préféré, se tirer une balle dans le pied, en dénigrant leurs entreprises publiques les plus efficaces, EDF et AREVA, les Américains vendent des réacteurs en Chine et les Russes en vendent au Maroc et en Algérie.

[2]Le Danemark, exemple célébré par les antinucléaires pour ses éoliennes et sa politique écologique consomme, effectivement, deux fois moins d'énergie par habitant que sa voisine la Suède, mais émet 50% de gaz carbonique en plus. C'est la politique danoise que prennent en exemple nos parangons de vertu écologique, pas celle de la Suède!

[3]L'arrêt de Super Phénix a été décidé au moment où son fonctionnement donnait toute satisfaction, après une période de rôdage difficile accompagnée de difficultés techniques mais, surtout d'imbroglios administratifs consécutifs aux multiples recours des mouvements anti nucléaires.

[4]Autre haut fait, Mme Voynet a raconté lors d'une émission de télévision comment elle s'était entendue avec le ministre de l'environnement britannique pour tromper à la fois Lionel Jospin et Tony Blair et empêcher que le nucléaire soit reconnu comme

Pour réagir à ce document, cliquez ici et n'oubliez pas d'indiquer le sujet.


Kriss de Niort, le 27/03/2007

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article