Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 décembre 2000 5 29 /12 /décembre /2000 14:29

 

Comparaison entre Philaethria dido et Siproeta stelenes



Photo Python royal (Python regius)
En haut : Philaethria dido

En bas : Siproeta stelenes


Photo Siproeta stelenes


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
29 décembre 2000 5 29 /12 /décembre /2000 14:16

 

Ani à bec lisse - Crotophaga ani



   

Article transféré sur le forum de Faaxaal



     

 

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans FAAXAAL
commenter cet article
29 décembre 2000 5 29 /12 /décembre /2000 05:03

 

Crotophaga – Anis (genre)


Le genre Crotophaga (Anis en français) regroupe des oiseaux appartenant à l'ordre des Cuculiformes, à la famille des cuculidés (Cuculidae) et à la sous famille des Crotophaginae.

Le genre Crotophaga ne comprend que 3 représentants :
   -  Crotophaga ani : ani à bec lisse
  - Crotophaga major : ani des palétuviers
  - Crotophaga sulcirostris : ani à bec cannelé

Les anis sont des oiseaux vivant en Amérique tropicale.

Contrairement à notre coucou, les anis ne pondent pas dans le nid d'autres oiseaux mais ils édifient un nid collectif où plusieurs femelles pondent leurs œufs. L'incubation et le nourrissage sont partagés.

Les anis sont noirs et possèdent une longue queue. Ils volent peu, vivent en groupe et chassent généralement au sol.

Les anis sont des oiseaux grégaires et bruyants. Ils se nourrissent généralement de larves, d'insectes, de petits lézards et grenouilles et consomment parfois des fruits.


Kriss de Niort, le 29/12/2007


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
28 décembre 2000 4 28 /12 /décembre /2000 15:36

 

Lys du Canada - Lilium canadense



Le lys du Canada (Lilium canadense), appelé également lys des près, est une plante angiosperme monocotylédone appartenant à la sous classe des Liliidae, à l'ordre des liliales, à la famille des liliacées (Liliaceae), à la sous famille des Lilioideae, à la tribu des Lilieae, et au genre Lilium.

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 

 

 

 


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
28 décembre 2000 4 28 /12 /décembre /2000 09:29

 

Massette à larges feuilles - Quenouille à larges feuilles - Typha latifolia



La massette à larges feuilles (Typha latifolia) est une plante angiosperme monocotylédone appartenant à la sous classe des Commelinidées (Commelinidae), à l'ordre des Typhales, à la
famille des typhacées (Typhaceae) et au genre Typha. Dans la classification phylogénétique la massette à larges feuilles dépend de l'ordre des Poales.

 

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 

 


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
28 décembre 2000 4 28 /12 /décembre /2000 03:38

 

Les Typhacées (famille) - Typhaceae


La famille des Typhacées (Typhaceae) regroupe des plantes angiospermes monocotylédones appartenant à la sous classe des Commelinidées (Commelinidae) et à l'ordre des Typhales. Dans la classification phylogénétique la famille des Typhacées dépend de l'ordre des Poales.

La famille des Typhacées ne comprend qu'un seul genre :
Typha.

Les Typhacées sont des plantes herbacées, vivaces, rhizomateuse, entièrement glabres qui croissent dans les régions tempérées et tropicales du monde entier.

Les typhas sont des plantes hélophytiques ou hydrophytiques qui poussent dans les zones humides (marécages, lacs, étangs, cours d'eau lents...) avec de l'eau douce ou de l'eau peu saumâtre. La plupart des typhas supportent mal l'eau trop saumâtre.

Les typhacées sont des plantes à port érigé pouvant atteindre 3 mètres de hauteur et qui possèdent des feuilles linéaires, alternes, sessiles, engainantes, entières, distiques, essentiellement basales, à nervures parallèles. L'inflorescence, terminale, est portée par une tige à section ronde et cœur moelleux.

Les typhacées sont des plantes monoïques avec des fleurs unisexuées. Les fleurs femelles, très nombreuses, regroupées en un épi cylindrique très serré, sont situées sous les fleurs mâles regroupées elles aussi dans un épi moins dense et éphémère.

Le périanthe est vestigial. Les fleurs mâles possèdent un périanthe formé de 1 à 10 soies grêles (généralement 3) entourant les étamines, toutes fertiles (le plus souvent trois, mais suivant les espèces de 1 à 5). Le périanthe des fleurs femelles est constitué de très nombreuses soies ou écailles organisés en verticilles et portant un ovaire supère comportant une ou deux loges. La pollinisation est anémophile et la dissémination est anémochore.

Le fruit des typhacées est un akène.

C'est la longueur, l'épaisseur, la largeur des feuilles et la taille et la position des épis qui permettent de différencier les diverses espèces de typhas.


Kriss de Niort, le 28/12/2007

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
28 décembre 2000 4 28 /12 /décembre /2000 02:32

 

Le genre Typha


Le genre Typha regroupe des plantes angiospermes monocotylédones appartenant à la sous classe des Commelinidées (Commelinidae), à l'ordre des Typhales et à la famille des typhacées (Typhaceae). Dans la classification phylogénétique le genre Typha dépend de l'ordre des Poales.

Le genre Typha est un genre monotypique.

Voici la liste des espèces qui composent le genre :
Typha albida
Typha alekseevii
Typha angustifolia
Typha azerbaijanensis
Typha capensis
Typha caspica
Typha changbaiensis
Typha davidiana
Typha domingensis
Typha elephantina
Typha grossheimii
Typha joannis
Typha kalatensis
Typha latifolia
Typha laxmannii
Typha lugdunensis
Typha minima
Typha orientalis
Typha persica
Typha przewalskii
Typha shuttleworthii
Typha sistanica
Typha subulata
Typha tichomirovii
Typha turcomanica
Typha tzvelevii
Typha valentinii
Typha varsobica

A noter que Typha X glauca résulte du croisement naturel entre Typha angustifolia et Typha latitifolia.


Kriss de Niort, le 28/12/2007

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
27 décembre 2000 3 27 /12 /décembre /2000 20:52

 

Séquoia géant - Sequoiadendron giganteum



Le séquoia géant (Sequoiadendron giganteum), appelé parfois wellingtonia, est un arbre appartenant à la division des Coniferophyta, à la classe des Pinopsida, à l'ordre des Pinales, à la famille des Cupressacées (Cupressaceae), à la sous famille des Sequoioideae et au genre Sequoiadendron. 

 

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 

 

 

 


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
27 décembre 2000 3 27 /12 /décembre /2000 10:01

 

Thujopsis dolabrata



Dans la classification classique, Thujopsis dolabrata appartient à l'embranchement des pinophytes (Pinophyta), à la classe des Coniferopsida, à l'ordre des Coniferales, à la famille des cupressacées (Cupressaceae) et au genre Thujopsis. Dans la classification phylogénétique Thujopsis dolabrata appartient à la division des Coniferophyta, à la classe des Coniferopsida, à l'ordre des Coniferales, à la
famille des cupressacées (Cupressaceae) et au genre Thujopsis. D'autres auteurs classent Thujopsis dolabrata dans la classe des Pinopsida et dans l'ordre des Pinales.

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
27 décembre 2000 3 27 /12 /décembre /2000 09:13

 

Cupressacées - Cupressaceae


La famille des Cupressacées (Cupressaceae) appelée également cupressinées, est une famille de plantes gymnospermes qui regroupe 142 espèces réparties dans 30 genres dont 17 sont monotypiques.

Auparavant la famille des cupressacées était divisée en 2 groupes distincts, les Cupressaceae d'une part et les Taxodiaceae d'autre part. La Famille des Taxodiaceae a rejoint la famille des Cupressacées et est devenue la sous famille des Taxodioideae sauf pour le genre Sciadopitys qui a été remonté en famille monotypique des Sciadopityaceae. Actuellement la famille des cupressacées est divisée en 7 sous familles :
• Callitroideae genres : Callitris, Actinostrobus, Neocallitropsis, Widdringtonia, Diselma, Fitzroya, Austrocedrus, Libocedrus, Pilgerodendron, Papuacedrus, Tetraclinis,
• Athrotaxidoideae : genre Athrotaxis,
• Cunninghamioideae : genre Cunninghamia,
• Cupressoideae : Thuja,
Thujopsis, Chamaecyparis, Fokienia, Calocedrus, Microbiota, Platycladus, Callitropsis, Xanthocyparis, Cupressus, Juniperus,
• Sequoioideae : genres Sequoia, Sequoiadendron, Metasequoia,
• Taiwanioideae : genre Taiwania,
• Taxodioideae : genres Taxodium, Glyptostrobus, Cryptomeria.

Il devrait y avoir prochainement d'autres modifications au niveau des genres ; le genre Chamaecyparis est appelé notamment à disparaître et l'essentiel de son contenu devrait être déversé dans le genre cupressus.

Les cupressacées sont des plantes très anciennes dont on trouve des traces dans les couches datant du Jurassique. Le genre Cupressus tel qu'il est actuellement constitué est paraphylétique (il regroupe une espèce ancestrale et certains seulement de ses descendants) et devrait être regroupé avec le genre Juniperus. C'est pour cette raison que le genre Xanthocyparis a été introduit et il devrait regrouper (si mes informations sont correctes et bien traduites) Callitropsis, Cupressus et Juniperus. ( cf. Little). Cependant la communauté scientifique n'a pas l'air pressée d'adopter cette modification.

Les cupressacées sont des arbustes et des arbres, le plus souvent résineux et aromatiques, généralement monoïques (sauf Juniperus qui est le plus souvent dioïque). Leur écorce est fibreuse, s'exfoliant parfois par plaques comme pour
Thujopsis dolabrata ou certains représentants des Cupressus et des Juniperus.

Les feuilles des cupressacées sont le plus souvent persistantes, en moyenne 3 à 5 ans. Les feuilles, simples, sessiles ou pétiolées, parfois dimorphes, sont diversement disposées. Elles peuvent être décurrentes, verticillées, opposées sur plusieurs rangs...

Les cônes reproducteurs, terminaux ou axillaires, sont souvent solitaires, parfois regroupés en petites grappes de 2 à 5 unités, voire beaucoup plus dans le genre Cunninghamia. Ils forment des panicules terminales chez Metasequoia et Taxodium.

Le fruit des cupressacées met de 1 à 2 ans pour murir, parfois plus. Certains ne s'ouvrent que grâce à l'action du feu.


Kriss de Niort, le 27/12/2007

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article