Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2000 7 27 /08 /août /2000 09:04

 

L'écureuil Roux - Sciurus vulgaris



L'écureuil d'Eurasie ou écureuil roux.

 

Vous avez certainement déjà observé cette petite boule rousse dotée d'un magnifique panache, sautant de branches en branches, d'arbres en arbres avec une extrême agilité ou se cachant derrière un tronc d'arbre à votre approche. Cet acrobate, c'est l'écureuil roux, l'espiègle de nos forêts.

 

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 

 

 


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
27 août 2000 7 27 /08 /août /2000 08:34

 

Le genre Sciurus


Le genre Sciurus est représenté chez nous principalement par l''écureuil roux (Sciurus vulgaris). Le genre Sciurus appatient à la classe des mammifères, à la sous classe des thériens (Theria), à la classe des euthériens ou placentaires (Eutheria ou Placentalia), à l'ordre des rongeurs ou Rodentiens (Rodentia), au sous ordre des sciuromorphes (Sciuromorpha) à la famille des sciuridés (Sciuridae), et enfin à la sous famille des sciurinés (Sciurinae).

Les thériens sont des mammifères qui ne pondent pas d'œufs mais qui portent leurs petits durant leur développement. Lorsque le petit est porté en interne dans un placenta, on parle de "placentaires" ou d' euthériens.

Les rongeurs ne possèdent pas de canines mais des incisives à croissance continue et une articulation des mâchoires qui permet en plus du mouvement vertical classique un mouvement d'avant en arrière.

Les sciuridés sont une famille de mammifères rongeurs comprenant les Pteromyinés ou écureuils volants et les sciurinés qui sont des écureuils arboricoles et les écureuils terrestres : chiens de prairies, marmottes, spermophiles et tamias rayés.

Vous trouverez ci-dessous une liste d'écureuils appartenant au genre Sciurus :

Écureuils d'Amérique du Nord :
Ecureuil apache (Sciurus apache) présent du sud de l'Arizona jusqu'au nouveau Mexique,
Ecureuil d'Abert (Sciurus aberti) présent en Arizona, au Colorado et au Mexique,
Ecureuil d'Arizona (Sciurus chiricahuae) présent en Arizona,
Ecureuil du Canada (Sciurus hudsonius), présent principalement dans la baie d'Hudson,
Ecureuil gris d'Arizona (Sciurus arizonensis) présent en Arizona et nouveau Mexique,
Ecureuil gris de Caroline (Sciurus carolinensis) présent à l'est des USA et au sud-est du Canada,
Ecureuil occidental (Sciurus griseus) présent de l'état de Washington jusqu'à la Californie,
Ecureuil renard (Sciurus niger) présent à l'est des USA et au nord est du Mexique.

Écureuils d'Amérique centrale :
Ecureuil d'Allen (Sciurus alleni) présent au Mexique,
Ecureuil de Collie (Sciurus colliaei) présent au Mexique,
Ecureuil de Deppe (Sciurus deppei) présent du Mexique jusqu'au Costa Rica,
Ecureuil de Peter (Sciurus oculatus) présent au Mexique,
Ecureuil de Richmond (Sciurus richmondi) présent au Nicaragua,
Ecureuil du Nayarit (Sciurus nayaritensis) présent au Mexique et sud-est de l'Arizona,
Ecureuil du Yucatán (Sciurus yucatanensis) présent au Mexique, à Belize et au Guatemala.
Ecureuil gris du Mexique (Sciurus aureogaster) présent au Guatemala et au Mexique,
Ecureuil multicolore (Sciurus variegatoides) présent du Mexique jusqu'à Panama.

Écureuils d'Amérique du Sud :
Ecureuil à queue rouge (Sciurus granatensis) présent de l'Equateur au Venezuela, jusqu'au Costa Rica,
Ecureuil de Bolivie (Sciurus ignitus) présent des Andes (Bolivie et Pérou) au Brésil et au nord ouest de l'argentine,
Ecureuil de Colombie (Sciurus pucheranii) présent en Colombie,
Ecureuil de la Guyane (Sciurus aestuans) présent du Venezuela au nord de l'Argentine,
Ecureuil du Brésil (Sciurus gilvigularis) présent nord du Brésil,
Ecureuil du Guayaquil (Sciurus stramineus) présent du nord est du Pérou au sud-est de l'Equateur,
Ecureuil du Junin (Sciurus pyrrhinus) présent au Pérou,
Ecureuil du Sanborn (Sciurus sanborni) présent au Pérou,
Ecureuil du Venezuela (Sciurus flammifer) présent au Venezuela et en Colombie,
Ecureuil roux du nord de l'Amazonie (Sciurus igniventris) présent au Brésil, en Colombie et au Venezuela,
Ecureuil roux du sud de l'Amazonie (Sciurus spadiceus) présent en Bolivie, au Brésil, en Colombie, en Equateur et au Pérou.,

Écureuils d'Eurasie :
Ecureuil de Perse (Sciurus anomalus) présent de la Turquie à l'Iran et en Israël,
Ecureuil des Indes (Sciurus indicus) présent dans les forêts denses du Ghats occidental en Inde,
Ecureuil des Indes (Sciurus palmarum) se trouve partout en Inde, sauf dans quelques parties de Malabar et du nord-est du Bengale,
Ecureuil d'Eurasie ou écureuil roux (Sciurus vulgaris) se trouve dans une large bande allant du Portugal aux îles britanniques jusqu'au Japon et en Sibérie.
Ecureuil du Japon (Sciurus lis) présent au Japon dans les îles de Honshu, Shikoku, et Kyushu.

Kriss de Niort, le 27/08/2007

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
26 août 2000 6 26 /08 /août /2000 09:49

 

Petit paon de nuit - Saturnia pavonia


Photo Petit paon de nuit - Saturnia pavonia Le petit paon de nuit (Saturnia pavonia Syn. Phalaena pavonia, Pavonia pavonia, Eudia pavonia) est un papillon hétérocère appartenant à la super famille des Bombycoidea, à la famille des Saturnidés (Saturniidae ex. Attaciidae), à la sous famille des Saturninés, à la tribu des Saturniini et au genre Saturnia (ou Eudia).

Certains auteurs distinguent deux sous espèces :
Saturnia pavonia josephinae,
• Saturnia pavonia pavonia.

De nombreuses formes ont été décrites et notamment : Albofasciata, alboplaga, alpina, angustata, atromaculata, borealis, brunnea, caea, carpini, citrina, conjuncta, conversa, cosmicae, decorata, defasciata, deflexa, diluta, edentata, erythrina, expositoi, fasciata, flavomaculata, fusca, homophora, iberligurica, identata, infumata, laeta, lappmarchica, lapponica, latemarginata, lurida, luteata, lutescens, makropis, media, melanommatus, melanopis, micropis, minor, obsoleta, ochraceofasciata, orbifer, osseicolor, paradoxa, pavonus, pavunculus, pokomae, postdefasciata, postrosacea, pygmaea, reducta, rosacea, rosacea, sazi, steffanellii, trafvenfelti, valcarceli, vidua. Comme vous le voyez, c'est un papillon assez variable.

Le petit paon de nuit est originaire d'Europe de l'ouest. Son aire de répartition s'étend approximativement, à l'est jusqu'au fleuve Amour, à l'ouest jusqu'en Grande Bretagne, au sud jusqu'en Espagne et au nord jusqu'en Scandinavie. Dans le sud de la France et en Espagne Saturnia pavonia serait remplacée par Saturnia pavoniella, une espèce voisine mais controversée pour l'instant.

Le petit paon de nuit fréquente les landes de bruyères, les friches, les prairies arbustives, les forêts claires, la lisière des forêts, les jardins, les haies, les pentes ensoleillées, jusqu'à 2000 mètres d'altitude.

L'imago possède une envergure pouvant atteindre 8 centimètres. La femelle est plus grande que le mâle. Le mâle possède des antennes pectinées tandis que celles de la femelle sont très faiblement pectinées. Chez le mâle les ailes postérieures sont jaune orange. Chez les femelles elles sont grisâtres, comme les ailes antérieures. Le petit paon de nuit possède sur chaque aile un ocelle noir, cerné de jaune et de noir. La femelle est surtout active la nuit tandis que le mâle est plutôt actif l'après-midi.

Le petit paon de nuit est un papillon univoltin (une seule génération par an). Les imagos sont visibles, (à moduler en fonction de la situation géographique), du mois de mars jusqu'au mois de juillet.

Pour attirer le mâle la femelle émet des phéromones que le mâle détecte à plusieurs kilomètres à la ronde grâce à la grande sensibilité de ses antennes pectinées. Après fécondation la femelle pond un grand nombre d'œufs (jusqu'à 300). Les œufs, grisâtres à vert olive, sont pondus la nuit, en plusieurs grappes, tout autour de la tige d'une plante nourricière.

La chenille du petit paon de nuit étant très polyphage, les plantes hôte sont très nombreuses. En voici quelques-unes : les bruyères (Erica sp.), la bruyère callune (Calluna vulgaris), le prunelier (Prunus spinosa), l'aubépine (Crateagus monogyna), le chêne pédonculé (Quercus robur), le tremble (Populus tremula), divers bouleaux comme le bouleau verruqueux (Betula pendula), le bouleau pubescent (Betula pubescens), le bouleau nain (Betula nana), divers saules comme le saule marsault (Salix caprea), le saule petit marsault (Salix aurita), le saule de l'Arctique (Salix phylicifolia), le sorbier des oiseaux (Sorbus aucuparia), l'argousier (Hippophae rhamnoides), le fraisier (Fragaria ananassa), le framboisier (Rubus idaeus), le pommier (Malus domestica), l'aulne de montagne (Alnus incana), la potentille des marais (Potentilla palustris), la fausse spirée (Filipendula ulmaria), la bourdaine (Frangula dodonei), diverses ronces (Rubus sp.), divers charmes (Carpinus sp.), les airelles (Vaccinium sp.)...

Au bout de 10 à 17 jours les œufs éclosent. Les chenilles, visibles entre mai et août, naissent presque toutes en même temps et se regroupent. Les chenilles sont grégaires généralement jusqu'au deuxième stade. Au départ les chenilles sont noirâtres mais deviennent progressivement vert jaune, plus ou moins tachetées de noir. Le corps de la chenille, qui peut atteindre jusqu'à 6 centimètres de long, est couvert de verrues jaunes et dotées de soies noires.

Vers septembre la chenille est arrivée à son terme et commence sa nymphose. Elle tisse un cocon plus ou moins en forme de poire, accroché aux feuilles et aux branches. A l'intérieur de ce cocon elle se transforme en chrysalide. Le petit paon de nuit reste sous forme de chrysalide jusqu'aux premiers beaux jours de printemps qui verront l'émergence de l'imago pour un nouveau cycle. Il arrive que la chrysalide passe deux hivers enfermée dans son cocon.

En allemand le petit paon de nuit s'appelle : kleine nachtpfauenauge, en anglais : small emperor moth, en néerlandais : nachtpauwoog, en espagnol : pequeño pavón de noche et en italien : piccolo pavone.
 
 
Kriss de Niort le 26/08/2008
 
 
Crédit photo :
Photo offerte à Kriss Nature par : Bajoce.

 
 
Voir aussi :
Amiral |  Apollon | Argus vert | Atalante | Aurore | Carte géographique | Chenille processionnaire du pin | Chenilles (les) | Cidarie ochacée | Citron | Cossus gâte bois | Cucullie de la camomille | Danaus plexippus | Demi-deuil | Ecaille chinée | Ecaille fermière | Euphydryas anicia | Flambé | Gamma | Gazé | Halias du hêtre | Hespérie de la mauve | Hibernie défoliante | Limentis arthemis astyanax | Monarque | Moro sphinx | Paon du jour | Petite tortue | Piéride de l'aubépine | Piéride du cresson | Robert le diable | Sphinx colibri | Sphinx fuciforme | Sphinx gazé | Sylvain azuré | Thécla de la ronce | Tircis | Vanesse de l'ortie | Vulcain | Mélitée des centaurées | Grande tortue | Ecaille du séneçon | Panthère | Attacus atlas | Sphinx tête de mort |

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
25 août 2000 5 25 /08 /août /2000 06:41

 

Glossaire botanique et Glossaire entomologique
Glossaire de mycologie

 

A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

 



Chrysalide

Définition (Entomologie)

Stade nymphal des lépidoptères.


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
25 août 2000 5 25 /08 /août /2000 06:40

 

Glossaire botanique et Glossaire entomologique
Glossaire de mycologie

 

A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

 



Chlorose

Définition (Botanique)

La chlorose est la perte, au moins partielle, de la chlorophylle dans les organes de la plante, entraînant leur jaunissement. Généralement ceci est dû à un sol trop calcaire pour la plante, ne permettant pas l'absorption du fer par les racines.


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
25 août 2000 5 25 /08 /août /2000 06:37

 

Glossaire botanique et Glossaire entomologique
Glossaire de mycologie

 

A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

 



Chlorophylle

Définition (Botanique)

La chlorophylle est une matière végétale, responsable de la coloration en vert des tiges et des feuilles.


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
25 août 2000 5 25 /08 /août /2000 06:34

 

Glossaire botanique et Glossaire entomologique
Glossaire de mycologie

 

A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

 



Chenille

Définition (Entomologie)

La chenille est le deuxième stade, généralement appelé stade larvaire, de la vie des lépidoptères.


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
24 août 2000 4 24 /08 /août /2000 19:04

 

Aigle impérial - (Aquila heliacea)



L'aigle impérial (Aquila heliacea) est un oiseau appartenant à l'ordre des accipitriformes ou ciconiiformes (anciennement falconiformes), à la famille des accipitridés (Accipitridae), et au genre "aigle" (Aquila).

 

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 

 

 

 

 

 


 

 

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
24 août 2000 4 24 /08 /août /2000 16:11

 

Arisème petit prêcheur - Arisaema triphyllum



L'Arisème petit prêcheur (Arisaema triphyllum) est une plante angiosperme monocotylédone appartenant à la sous classe des Arecidae, à l'ordre des Arales, à la famille des aracées (Araceae), à la sous famille des Aroideae, à la tribu des Arisaemateae, et au genre Arisaema. Dans la classification phylogénétique l'Arisème petit prêcheur appartient à l'ordre des Alismatales.

 

 

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 




Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
24 août 2000 4 24 /08 /août /2000 13:38

 

Hybrides d’Ophrys du bassin méditerranéen occidental

 Rémy Souche



Voici un livre à paraître vers le 10 octobre 2008. Dans cet ouvrage Rémy Souche présente environ 250 photographies d'hybrides d’ophrys du bassin méditerranéen occidental.

L'essentiel des textes et photos est de Rémy Souche.

L'ouvrage, réalisé sur papier semi mat 150 g, se présente sous format 17 x 23 cm et possède 288 pages.

La photo de couverture présente un hybride entre Ophrys apifera et Ophrys speculum (Ophrys apifera x Ophrys speculum).

Code ISBN de l'ouvrage :  978-2-918075 00-4


 
 
Kriss de Niort, le 24/09/2008


 

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article