Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2000 3 23 /08 /août /2000 19:11

 

Argémone mexicaine - Argemone mexicana


L'argémone mexicaine, nommée également chaudion (Argemone mexicana Syn. Argemone leiocarpa ou Argemone grandiflora) est une plante angiosperme (Magnoliophyta) dicotylédone (Magnoliopsida) appartenant à l'ordre des papavérales (Papaverales),
à la famille des papavéracées (Papaveraceae) et au genre argémone. Dans la classification phylogénétique les argémones dépendent de l'ordre des Ranunculales. Il existe une variété d'argémone mexicaine nommée : Argemone mexicana ochroleuca.

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 

 

 


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
23 août 2000 3 23 /08 /août /2000 09:31

 

Corydale toujours verte - Corydalis sempervirens



La Corydale toujours verte (Corydalis sempervirens) est une plante angiosperme dicotylédone appartenant à la sous classe des Magnoliidae, à l'ordre des Papaverales, à la famille des Fumariacées (Fumariaceae), à la sous famille des Fumarioideae, à la tribu des Corydaleae et au genre corydale (Corydalis). Certains auteurs placent la Corydale toujours verte dans la famille des papavéracées (Papaveraceae).

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
22 août 2000 2 22 /08 /août /2000 16:46

 

Les astilbes



Les astilbes (Astilbe) sont des plantes vivaces angiospermes dicotylédones appartenant à l'ordre des Rosales et à la famille des saxifragacées (Saxifragaceae). Dans la classification phylogénétique les astilbes sont rattachées à l'ordre des Saxifragales.

Pour information, outre les astilbes, la famille des saxifragacées comprend notamment les genres suivants : Bensoniella, Bergenia, Bolandra, Chrysosplenium, Conimitella, Deutzia, Elmera, Heuchera, Jepsonia, Lithophragma, Mukdenia, Oresitrophe, Philadelphus, Saxifraga, Saxifragopsis, Suksdorfia, Sullivantia, Tanakaea, Tiarella...

Si vous êtes un peu jardinier, vous connaissez probablement dans cette liste les bergénias, les deutzias, les heuchéras et autres saxifrages.

Les astilbes sont des plantes herbacées rustiques à feuillage caduc originaires d'Europe et d'une partie de l'Asie. Il existe de nombreuses espèces d'astilbes dont voici les principales, par ordre alphabétique :

•  Astilbe arendsii
•  Astilbe astilboides
•  Astilbe biternata
•  Astilbe chinensis ou Astilbe sinensis (astilbe de Chine)
•  Astilbe crispa
•  Astilbe davidii
•  Astilbe glaberrima
•  Astilbe grandis (Grande astilbe)
•  Astilbe japonica (astilbe du japon)
•  Astilbe longicarpa
•  Astilbe macroflora
•  Astilbe microphylla (Astilbe à petites feuilles)
•  Astilbe myriantha
•  Astilbe platyphylla
•  Astilbe rivularis
•  Astilbe rubra
•  Astilbe sikokumontana
•  Astilbe simplicifolia (Astilbe à feuilles simples)
•  Astilbe thunbergii


Il existe de nombreuses variétés et un nombre impressionnant d'hybrides. Aussi, les renseignement ci-dessous sont d'ordre général et ne sauraient s'appliquer à tous les taxons.

Au jardin les astilbes doivent être placées dans un endroit ombragé ou à mi-ombre, car installées au soleil direct leur panache est moins fourni. Le sol doit être frais, humide, bien drainé et humifère. Le sol doit être neutre (ni trop calcaire, ni trop acide). Certaines astilbes craignent les très fortes chaleurs. Cultivées à l'ombre, généralement les couleurs des astilbes sont plus vives.

En été les astilbes produisent un panache (panicule) très aérien, du plus bel effet. Il en existe de très nombreuses nuances de couleur tournant autour du blanc, du rose et du rouge. Les astilbes peuvent mesurer de 25 centimètres de haut pour les espèces naines à plus d'un mètre pour certaines espèces. En fonction de leur taille, il est bien évident que l'usage n'en sera pas le même.

Les astilbes peuvent être cultivées comme fleur à couper, pour faire des bouquets frais ou des fleurs séchées, mais également en bordures, rocailles, au pied des arbres, au bord d'un plan d'eau (bassin, mare...) ou en sous-bois clair.


Contrairement à d'autres plantes, on peut conserver les panicules après floraison et ne les supprimer qu'au printemps suivant.

La mise en place doit s'effectuer idéalement à l'automne ou au printemps. L'espacement des plants dépendra de l'étalement de l'espèce choisie. La multiplication des astilbes s'effectue à la même période, en divisant les touffes. Il est conseillé d'effectuer cette division tous les 3 à 4 ans. Les astilbes peuvent résister à des températures voisines de -10°C. Au printemps on pourra apporter un peu de compost et d'engrais organique si nécessaire.

Les astilbes sont des plantes robustes et peu sujettes aux maladies. Les seuls désagréments à craindre sont les limaces, les escargots et les chenilles.

Pour les grands voyageurs, sachez que "astilbe" s'écrit pragtspir en danois, prachtspiere en allemand. Astilbe s'écrit tout simplement "Astilbe" en espagnol, en anglais, en néerlandais et en portugais.





Kriss de Niort, le 22 août 2007 

 

 

 

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
21 août 2000 1 21 /08 /août /2000 19:02

 

L'Aigle bateleur (Therathopius ecaudatus)



L'aigle bateleur nommé également "bateleur des savanes" ou "bateleur à queue courte" (Theratopius ecaudatus ou Terathopius ecaudatus) est un oiseau diurne appartenant à l'ordre des Accipitriformes (anciennement Falconiformes) et à la famille des Accipitridés (Accipitridae).

 

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 

 

 

 

 

 


 

 

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
21 août 2000 1 21 /08 /août /2000 08:42

 

Anémone du Canada - Anemone canadensis




L'anémone du Canada (Anemone canadensis), appelée parfois "herbe aux vents, est une plante angiosperme dicotylédone appartenant à la sous classe des Magnoliidae, à l'ordre des Ranunculales, à la famille des renonculacées (Ranunculaceae) et au genre anémone (Anemone).

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
20 août 2000 7 20 /08 /août /2000 18:42

 

Papillons d’Europe

par Tristan Lafranchis


ISBN 978-2-9521620-1-2

(13 x 19 cm, 380 pages, 500 grammes, couverture souple)

Edité par Diatheo, 35 rue Broca F-75005 Paris

tél 09 64 28 82 31 fax 01 43 36 08 66

e-mail : lafranchis@yahoo.fr

 

Papillons d'Europe - Tristan Lafranchis

 


Description

Papillons d’Europe est un guide de terrain pour identifier tous les papillons de jour volant en Europe (en particulier toutes les dernières découvertes : 3 espèces n’ont encore jamais été décrites dans aucun livre dont Melitaea ogygia volant en Provence).

Papillons d’Europe est construit sur des clés de détermination (succession de choix entre 2 propositions qui mènent au nom d’espèce). Ce système utilisé pour les autres insectes et en botanique permet une identification rigoureuse.

Pour chaque espèce, texte, photos et carte de répartition sont présentés sur la même double page :

•   1400 photos en couleurs de papillons vivants, sur lesquelles des flèches rappellent les critères utiles pour l’identification,
•   des dessins anatomiques pour les espèces difficiles.
•   cartes de répartition précises et bénéficiant des données les plus récentes.
•   liste de plantes hôtes dans la nature illustrée de photos de chenilles.




L’objectif de ce livre est de favoriser l’identification dans la nature de tous les papillons et en particulier de ceux qui volent dans nos jardins : en effet, tout au long du livre, un symbole permet de repérer les papillons inventoriés par le Programme Papillons & Jardins de Noé Conservation.


Quelques extraits de critiques (de l’édition originale en anglais Butterflies of Europe, New field guide and key parue en 2004)

"L'identification des papillons devient un jeu d'enfant" BULLETIN de LIAISON de LOT NATURE

"L'ouvrage est d'une efficacité redoutable" www.tela-insecta.org

"Presque tout dans ce livre est innovant" ENTOMOLOGIST'S GAZETTE

"Je n’ai aucune hésitation à recommander ce livre, un ouvrage de première classe" JOURNAL of ENTOMOLOGY and NATURAL HISTORY

"Un livre qui va bien plus loin que les autres" BUTTERFLY CONSERVATION

"Un must pour tous ceux intéressés par les papillons" ENGLISH NATURE MAGAZINE

"Je recommande très fortement ce livre" AMERICAN BUTTERFLIES

"C’est vraiment le meilleur guide d’identification" BUTTERFLY CONSERVATION




Pour commander directement à l’éditeur :
Contact par e-mail : lafranchis@yahoo.fr

Disponible aussi en librairies (ISBN 978-2-9521620-1-2) et sur amazon.fr :
http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2952162018

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
20 août 2000 7 20 /08 /août /2000 11:33

 

 Cornouiller du Canada (Cornus canadensis)
Cornouiller quatre temps 



Le cornouiller du Canada (Cornus canadensis), appelé également cornouiller quatre temps, est une plante angiosperme dicotylédone appartenant à la sous classe des Rosidae à l'ordre des Cornales, à la famille des cornacées (Cornaceae) au genre Cornus et au sous genre Chamaepericlymenum.

 

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 

 

 


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
20 août 2000 7 20 /08 /août /2000 06:21

 

Glossaire botanique et Glossaire entomologique
Glossaire de mycologie

 



Hypognathe

Définition (Entomologie)

Qui a les mâchoires dirigées vers l'arrière du fait de la position centrale de la tête.





 

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
20 août 2000 7 20 /08 /août /2000 06:19

 

Glossaire botanique et Glossaire entomologique
Glossaire de mycologie

 



Hypermétabole

Définition (Entomologie)

Qualifie les insectes possédant un développement en 4 stades : larve, pseudo-nymphe, nymphe, imago.





 

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
20 août 2000 7 20 /08 /août /2000 06:18

 

Glossaire botanique et Glossaire entomologique
Glossaire de mycologie

 

A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

 



Hyménium

Définition (Mycologie)

L'hyménium est le nom du tissu qui porte les spores. Il peut être à tubes, à lames ou à aiguillons.









Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article