Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 décembre 2000 3 06 /12 /décembre /2000 10:40

 

Genre Gymnogyps


Le genre Gymnogyps se compose d'un seul représentant qui est le condor de Californie (Gymnogyps californianus), qui est un oiseau rapace appartenant à l'ordre Ciconiiformes et à la famille des Cathartidés (Cathartidae).


Le condor de Californie est en danger critique d'extinction.

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
6 décembre 2000 3 06 /12 /décembre /2000 10:23

 

Genre Coragyps


Le genre Coragyps se compose d'un seul représentant qui est l'urubu noir (Coragyps atratus), appelé également, vautour urubu, vautour noir ou catharte urubu et qui est un oiseau rapace appartenant à l'ordre Ciconiiformes et à la famille des Cathartidés (Cathartidae).

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
6 décembre 2000 3 06 /12 /décembre /2000 10:08

 

Genre Cathartes



Le genre Cathartes dépend de la famille des cathartidés (Cathartidae) ou des ciconiidés (Ciconiidae) suivant les classifications.

Le genre Cathartes se compose de trois espèces de vautours du nouveau monde qui sont des rapaces diurnes plus connus sous le nom générique d'urubus, à savoir :
Cathartes aura : l'urubu à tête rouge,
• Cathartes burrovianus : l'urubu à tête jaune,
• Cathartes melambrotus : le grand urubu ou le grand catharte.



 

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
6 décembre 2000 3 06 /12 /décembre /2000 09:53

 

Les cathartidés - Cathartidae


La famille des cathartidés (Cathartidae), parfois incluse dans la famille des ciconiidés (Ciconiidae) regroupe les vautours du nouveau monde, et dépend de l'ordre des Ciconiiformes qui regroupe plusieurs familles issues d'une dizaine d'ordres différents, notamment les falconiformes dont dépendaient auparavant les cathartidés. Cependant la famille est toujours discutée.

La famille des cathartidés comprend 5 genres :
Cathartes : Cathartes aura, Cathartes burrovianus et Cathartes melambrotus,
Coragyps : Coragyps atratus,
Gymnogyps : Gymnogyps californianus,
Sarcoramphus : Sarcoramphus papa,
Vultur : Vultur gryphus.

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
5 décembre 2000 2 05 /12 /décembre /2000 21:47

 

Orchis sureau - Dactylorhiza sambucina -  Dactylorhiza latifolia



L'orchis sureau (Dactylorhiza sambucina Syn. Dactylorhiza latifolia) est une plante angiosperme monocotylédone appartenant à la sous classe des Liliidae, à l'ordre des Orchidales, à la famille des orchidacées (Orchidaceae), à la sous famille des Orchidoideae, à la tribu des Orchideae, à la sous tribu des Orchidinae, et au genre Dactylorhiza. Dans la classification phylogénétique l'orchis sureau appartient à l'ordre des asparagales.

De nombreux synonymes ont été utilisés pour désigner l'orchis sureau et notamment :
• Dactylorchis sambucina,
• Dactylorhiza fasciculata,
• Orchis angustifolia,
• Orchis fasciculata,
• Orchis incarnata,
• Orchis latifolia,
• Orchis laurentina,
• Orchis lutea,
• Orchis pallens,
• Orchis palmata,
• Orchis saccata,
• Orchis salina,
• Orchis sambucina,
• Orchis schleicheri,
• Orchis subfusca,
• Orchis zimmermannii.

De nombreuses sous espèces, formes et variétés ont été décrites pour cette plante. Je vous en livre ici une liste non exhaustive :
• Dactylorhiza latifolia forma latifolia,
• Dactylorhiza latifolia forma rubra,
• Dactylorhiza latifolia forma lutea,
• Dactylorhiza sambucina forma bracteata,
• Dactylorhiza sambucina forma chusae,
• Dactylorhiza sambucina forma hybrida,
• Dactylorhiza sambucina forma lanceolata,
• Dactylorhiza sambucina forma latifolia,
• Dactylorhiza sambucina forma obovata,
• Dactylorhiza sambucina forma robusta,
• Dactylorhiza sambucina forma rubra,
• Dactylorhiza sambucina forma rubrobracteata,
• Dactylorhiza sambucina var. bracteata,
• Dactylorhiza sambucina var. hungarica,
• Dactylorhiza sambucina var. hybrida,
• Dactylorhiza sambucina var. incarnata,
• Dactylorhiza sambucina var. lutea,
• Dactylorhiza sambucina var. purpurea,
• Dactylorhiza sambucina var. robusta,
• Dactylorhiza sambucina var. rubra,
• Dactylorhiza sambucina var zimmermanii.


Le mot "Dactylorhiza" est formé à partir du mot " grec "daktylos", signifiant "doigt", et de "rhiza", signifiant "racine" car les tubercules sont sensés avoir la forme de doigts. Le mot "sambucina" vient du latin "sambucus" signifiant "sureau".

L'orchis sureau, appelé aussi dactylorhize sureau, orchis à odeur de sureau ou orchis à larges feuilles est une plante herbacée vivace euro-méditerranéenne. On trouve l'orchis sureau de la Scandinavie (Finlande, Norvège, Suède, Danemark) jusqu'au sud de l'Europe (Portugal, Espagne, Italie). En France on trouve l'orchis sureau dans le tiers sud est (englobant les Pyrénées, le Massif Central, les Alpes, la Corse, le Jura et les Vosges). L'orchis sureau est protégé dans plusieurs pays. En France c'est le cas notamment en Alsace et en Bourgogne.

L'orchis sureau croît sur les collines et la montagne, généralement de 500 à 2500 mètres d'altitude (à moduler en fonction de la latitude et du climat). L'orchis sureau est présente le plus souvent dans les prairies, les pâtures, les pelouses rases, les bois clairs, la lisière des forêts, sur des sols modérément humides à secs, neutres à acides, bénéficiant le plus souvent d'un bon ensoleillement ou à mi-ombre.

L'orchis sureau possède un port érigé. Sa tige légèrement glabre, épaisse, trapue, creuse, robuste mesure de 10 à 30 centimètres de hauteur et porte des feuilles jusqu'au sommet (feuilles bractéiformes). Les Tubercules sont en forme de doigts.


Les feuilles (cinq à huit) sont oblongues, à oblongues-lancéolées, simples, entières, glabres, alternes, atténuées à leur base, vert clair, sans macules, et possèdent une nervure médiane apparente. Les feuilles sont plus étroites dans le haut de la plante que dans le bas.

La floraison intervient du mois de mai jusqu'au mois de juin. L'orchis sureau possède la particularité d'émettre des fleurs jaunâtres (lutea) ou rouges (rubra), parfois rose saumon. Les fleurs, hermaphrodites, sont regroupées en épi terminal, dense, court, mesurant de 4 à 7 centimètres et comportant de 10 à 20 fleurs.

Les fleurs sont sous tendues par une bractée feuillée, de couleur verte ou pourprée suivant que la fleur est jaune ou rouge, les bractées situées dans le bas de l'épi étant plus longues que les fleurs. Le labelle est à 3 lobes. Les lobes latéraux sont légèrement rabattus en arrière lorsque la fleur est épanouie. Le lobe central (labelle), large (10 à 14 mm de long sur 7 à 10 mm de large), arrondi, est orné de ponctuations et de petits tirets rougeâtres à sa base, bien plus visibles sur les fleurs jaunes. Les divisions extérieures sont dressées, les intérieures, rapprochées, forment un casque recourbé. L'éperon est long, conique, épais, recourbé vers le bas, au moins aussi long que l'ovaire. Les fleurs sont inodores ou à faiblement parfumées (légère odeur de sureau, d'où le nom d'orchis sureau).

La pollinisation de l'orchis sureau est entomogame. Le fruit est une capsule. La dissémination des graines est anémochore (effectuée par le vent).

L'orchis sureau s'hybride souvent avec d'autres espèces. Voici une liste non exhaustive d'hybrides :
• Dactylorhiza baumanniana × Dactylorhiza sambucina = Dactylorhiza × fourkensis,
• Dactylorhiza incarnata × Dactylorhiza maculata × Dactylorhiza sambucina = Dactylorhiza × gabretana,
• Dactylorhiza incarnata × Dactylorhiza sambucina = Dactylorhiza × guillaumeae,
• Dactylorhiza kalopissii × Dactylorhiza sambucina = Dactylorhiza × metsowonensis,
• Dactylorhiza maculata × Dactylorhiza sambucina = Dactylorhiza × altobracensis,
• Dactylorhiza majalis × Dactylorhiza sambucina = Dactylorhiza × ruppertii,
• Dactylorhiza romana × Dactylorhiza sambucina = Dactylorhiza × rombucina,
• Dactylorhiza saccifera × Dactylorhiza sambucina = Dactylorhiza × vitosana,
• Dactylorhiza sambucina × Dactylorhiza viridis = Dactylorhiza × erdingeri.


L'orchis sureau s'hybride aussi avec Dactylorhiza fuchsii, et même avec d'autres genres (Pseudorchis notamment) mais je ne connais pas le nom de ces hybrides.

En allemand l'orchis sureau s'appelle : breitblättrige knabenkraut, holunder knabenkraut ou holunder fingerwurz, en anglais : elderflower orchid, en espagnol : orquídea sáuco ou orquis sambucí, en italien : giglio sambucino ou orchide sambucina et en néerlandais : vlierorchis.


Kriss de Niort


 

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
5 décembre 2000 2 05 /12 /décembre /2000 08:50

 

Primevère de l'Himalaya - Primula florindae

 

  La primevère de l'Himalaya (Primula florindae), appelée également primevère des marais, primevère du Tibet, voire primevère noix de muscade est une plante angiosperme dicotylédone appartenant à l'ordre des éricales (Ericales), à la famille des primulacées (Primulaceae) et au genre primevère (Primula).

 

Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
4 décembre 2000 1 04 /12 /décembre /2000 19:21

 

Gentiane des Alpes - Gentiana alpina


La gentiane des Alpes (Gentiana alpina), appelée parfois gentiane alpine, est une plante angiosperme dicotylédone appartenant à l'ordre des Gentianales, à la famille des gentianacées (Gentianaceae), à la tribu des Gentianeae, à la sous tribu des Gentianinae et au genre gentiane (Gentiana).


Cet article a été transféré sur le forum de Faaxaal








Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
4 décembre 2000 1 04 /12 /décembre /2000 14:39
Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
4 décembre 2000 1 04 /12 /décembre /2000 09:26

 

Myrsinacées (famille) - Myrsinaceae


Dans la classification classique, la famille des Myrsinacées regroupe des plantes angiospermes dicotylédones appartenant à la sous classe des Dilleniidae et à l'ordre des Primulales. Dans la classification phylogénétique la famille des Myrsinacées dépend de l'ordre des éricales (Ericales).

Certains auteurs utilisent d'autres noms pour désigner la famille des Myrsinaceae, parmi lesquels on trouve : Aegicerataceae, Anagallidaceae, Ardisiaceae, Coridaceae, Embeliaceae ou Lysimachiaceae.

Les Myrsinacées comprennent près de 1500 espèces réparties en 46 genres : Aegiceras, Amblyanthopsis, Amblyanthus, Anagallis, Antistrophe, Ardisia, Ardisiandra, Asterolinon, Badula, Conandrium, Coris, Ctenardisia, Cybianthus, Cyclamen, Discocalyx, Elingamita, Embelia, Emblemantha, Fittingia, Geissanthus, Gentlea, Glaux, Grenacheria, Heberdenia, Hymenandra, Labisia, Loheria,
Lysimachia, Monoporus, Myrsine, Oncostemum, Parathesis, Pelletiera, Pleiomeris, Sadiria, Solonia, Stimpsonia, Stylogyne, Synardisia, Systellantha, Tapeinosperma, Tetrardisia, Trientalis, Vegaea, Wallenia et Yunckeria.

Les genres Baeobotrys, Doraena et Maesa appartenant à la famille des Maesaceae sont parfois rajoutés à la famille des Myrsinaceae par certains auteurs.

L'aire de répartition des Myrsinacées comprend principalement les zones tropicales et subtropicales chaudes et les régions tempérées des deux hémisphères. Pour être plus précis, l'aire de répartition s'étend de l'Europe de nord à la Sibérie et au Japon, mais également au le continent Américain (USA, Mexique, divers pays d'Amérique du sud), à l'Océanie, notamment en Nouvelle Zélande et à l'Afrique du Sud.

Les Myrsinacées sont souvent des plantes herbacées, vivaces ou annuelles, mais également des arbres, des arbustes et des lianes.

Les feuilles des Myrsinacées sont simples, alternes, rarement opposées ou verticillées, sans stipule, souvent glandulaires. L'inflorescence est souvent terminale, axillaire ou située à l'apex des tiges latérales. Les Myrsinacées sont généralement monoïques, mais certaines sont dioïques. Les fleurs, actinomorphes, peuvent être solitaires ou groupées en racèmes, corymbes ou cymes.

Les fleurs possèdent de 4 à 5 sépales, de 4 à 5 pétales et de 4 à 5 étamines. Le fruit est une drupe charnue ou une capsule.

Certaines espèces de Myrsinacées sont cultivées pour leurs fleurs. C'est le cas notamment des Cyclamens, des Lysimaches, des Myrsines et des Suttonias. A noter qu'Ardisia Japonica est une des 50 herbes fondamentales de la médecine chinoise traditionnelle.


Kriss de Niort, le 03/12/2007

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article
4 décembre 2000 1 04 /12 /décembre /2000 09:15

 

Juanulloa (genre)


Le genre Juanulloa regroupe des plantes angiospermes dicotylédones appartenant à la sous classe des Lamiidae, au super ordre des Solananae, à l'ordre des Solanales, à la famille des solanacées (Solanaceae), à la sous famille des Solanoideae, et à la tribu des Juanulloeae.

Voici une liste non exhaustive des espèces de Juanulloa :
Juanulloa aurantiaca
Juanulloa biacuminata
Juanulloa bicolor
Juanulloa elliptica
Juanulloa eximia
Juanulloa ferruginea
Juanulloa globifera
Juanulloa grandiflora
Juanulloa hookeriana
Juanulloa membranacea
Juanulloa mexicana (synonyme de J. auriantiaca)
Juanulloa microphylla
Juanulloa ochracea
Juanulloa pachypoda
Juanulloa panamensis
Juanulloa parasitica (synonyme de J. auriantiaca)
Juanulloa parviflora
Juanulloa pavonii
Juanulloa pedunculata
Juanulloa sargii
Juanulloa speciosa
Juanulloa umbellata
Juanulloa verrucosa
Juanulloa wardiana


Kriss de Niort, le 04/12/2007

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article