Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2000 2 24 /10 /octobre /2000 09:18

Les Solanacées



Voilà une famille de plantes bien intéressante. Le mot "Solanacées" ne vous dit sans doute pas grand chose, mais vous en connaissez certainement bien plus que vous ne pensez. Parmi les principales solanacées, on trouve : la tomate (Lycopersicon esculentum), qui au début était considérée comme une plante ornementale, la pomme de terre (Solanum tuberosum), le tabac (Nicotiana tabacum), le piment (Capsicum. Frutescens), le poivron (Capsicum annuum), l'aubergine (Solanum melongena), le pétunia (Petunia). Bon, vous voyez bien que vous en connaissez des solanacées. Autour de chez vous, en cherchant un peu, vous pourrez trouver les morelles : la morelle noire (Solanum nigra), la douce-amère (Solanum dulcamara) et peut-être le datura stramoine (Datura stramonium). Mais les solanacées à la réputation la plus terrible sont : la jusquiame (Hyoscyanus niger), la belladone (Atropa Belladona) et la mandragore (Atropa mandragora).



Les solanacées d'un point de vue botanique

Les solanacées font partie de l'ordre des solanales qui comprend notamment les convolvulacées (liseron). Il existe environ 2000 (certaines sources annoncent 2600) espèces de solanacées à travers le monde, réparties en 95 genres. Un grand nombre (plus de la moitié) appartient au genre Solanum, qui a donné son nom à cette famille. Les solanacées sont présentes pratiquement partout dans le monde à l'exception des régions très froides, trop chaudes ou trop sèches. C'est l'Amérique du Sud et l'Amérique centrale qui en possèdent le plus grand nombre.

Les Solanacées sont des angiospermes dicotylédones. Ce sont le plus souvent des plantes herbacées mais elles peuvent parfois se présenter sous forme d'arbustes voire même dans les pays tropicaux, de petits arbres ou des lianes.


Les feuilles des solanacées, simples ou composées, sont alternes, entières à profondément lobées et sans stipules. Les fleurs hermaphrodites sont dites parfaites (elles contiennent étamines et pistil). Les fleurs sont soit solitaires soit rassemblées en de petites grappes (cymes) qui sont situées généralement à l'angle des divisions de la tige ou directement sur la tige entre les nœuds. L'épiderme est velu ou glanduleux.

Les fleurs des solanacées sont actinomorphes (elles présentent plusieurs plans de symétrie). Les pétales sont soudés (gamopétales) à des hauteurs variables. Lorsque la soudure se situe à la base, cela donne à la fleur la forme d'une étoile . Lorsque les pétales sont entièrement soudés cela forme une fleur longue en trompette comme pour le datura stramoine ou le Brugmansia. D'ailleurs on retrouve souvent le terme "trompette" dans le surnom de nombre de solanacées : "trompette du jugement", "trompette des anges" "trompette de la mort".

Tout comme les pétales, les sépales des solanacées sont également soudés (gamosépales) à des hauteurs variables ce qui forme un tube qui présente cinq lobes au sommet. Le calice des solanacées persiste après la fécondation. Dans certains cas il grandit en même temps que le fruit et l'enveloppe à maturité soit partiellement (on dit qu'il est marescent) soit totalement (on dit qu'il est acrescent). En ce qui concerne l'alkékenge également appelé "amour en cage" (Physalis alkekengi) le fruit est totalement enveloppé par le calice.

Le fruit des solanacées peut être charnu, c'est alors une baie (morelles, tomate, pomme de terre..) soit sec et c'est alors une capsule (datura stramoine) qui dans le cas de la jusquiame prend la forme d'une pyxide.

Les solanacées sont généralement rudérales (elles apprécient les décombres). Elles prolifèrent souvent dans les jardins délaissés, les décombres, les bois et sous bois humides, les haies et les terrains vagues.

La réputation des solanacées vient du fait qu'elles contiennent souvent des composés toxiques, parfois narcotiques.



Attention danger


La plupart des solanacées sont toxiques voire pour certaines extrêmement toxiques. Cette toxicité dépend non seulement des espèces mais aussi de la partie de la plante (tige, racine, feuille, fruit) et parfois de son degré de maturité. La toxicité des solanacées est due à la présence d'alcaloïdes.

Ainsi le tabac contient de la nicotine, tout le monde le sait. Mais bon nombre d'autres solanacées contiennent également de la nicotine. C'est le cas par exemple des feuilles de tomate, d'aubergine, de pommes de terre...

En parlant de pommes de terre, lorsque celles-ci ont été introduites en Prusse, elles ont provoqué de nombreuses intoxications car les prussiens pensaient qu'il fallait consommer les fruits et délaissaient les tubercules. D'ailleurs les tubercules verts sont mauvais pour la consommation car ils contiennent une forte proportion de toxines, lesquelles sont toujours présentes dans la peau des pommes de terre à des taux assez élevés. Evitez donc de consommer des pommes de terre crues, surtout si elles sont vertes, elles contiennent de la solanine.

Les solanacées dites "vireuses" (belladone, datura, mandragore et jusquiame) contiennent un riche cocktail, dans des proportions très variables suivant les plantes, composé d'atropine, d'hyoscyamine et de scopolamine.

Du fait de la présence de ces alcaloïdes beaucoup de Solanacées sont utilisées en médecine.



Conseils de grands mères

Vous pouvez utiliser l'eau de cuisson des pommes de terre pour faire un bon désherbant biologique. Vous pouvez également effectuer une décoction de fanes de tomates (purin) pour lutter contre la teigne du poireau, les altises, les piérides du chou et les pucerons. Il paraît également que la décoction de tabac est un insecticide efficace contre les pucerons (évitez tout de même de réaliser cette décoction avec des cigarettes ou des mégots, utilisez des feuilles de tabac).

 





Kriss de Niort le 16/02/2007 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires

Kinou 24/10/2007 12:48

Lorsque l'on fait un peu de jardinage, la première solanacée que l'on apprend à connaître, c'est la tomate ! j'aime bien tes conseils de grand'mère... l'eau des patates je retiens !
Bonne journée Kriss de N.

Juliette 18/02/2007 07:26

tiens je me replonge dans mes cours de botanique de jadis...

Kriss de Niort 18/02/2007 07:59

Souvenirs, souvenirs...

fleurdemars 17/02/2007 22:23

Très beau site, très instructif !Et merci pour la galerie de photos d'orchidées (mes fleurs préférées) :  un vrai régal pour les yeux !!!

Kriss de Niort 17/02/2007 22:44

Merci de l'avoir visitée :)

Papillonmosaïque 17/02/2007 15:37

Et bien, c'est bon à savoir en ce qui concerne l'eau de cuisson des patates!!! et du reste également d'ailleurs!

Kriss de Niort 17/02/2007 16:05

Oui oui, suer mon site, on apprends plein de choses ;)

:0019: Bruno 17/02/2007 07:11

J'aime beaucoup les photos qui illustrent ton article. Bon week-end.

Kriss de Niort 17/02/2007 08:08

Merci à toi :)