Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2000 2 05 /09 /septembre /2000 11:31

 

Sphinx du tilleul - Mimas tiliae



Le sphinx du tilleul (Mimas tiliae Syn Sphinx tiliae) est un papillon appartenant au sous ordre des Ditrysia, à la super famille des Sphingoidea, à la famille des sphingidés (Sphingidae) à la sous famille des sphinginés (Sphinginae) et au genre Mimas.

En allemand le sphinx du tilleul s'appelle : lindenschwärmer, en anglais : lime hawk-moth, en espagnol : esfinge del tilo et en néerlandais : lindepijlstaart.

La répartition du sphinx du tilleul est paléarctique. On le retrouve dans toute l'Europe centrale et méridionale, à l'ouest, de l'Espagne jusqu'à la Scandinavie et à l'est de la Turquie jusqu'à la Sibérie. Le sphinx du tilleul semble absent d'Irlande. C'est un papillon sédentaire.

Le sphinx du tilleul fréquente les endroits où ses plantes hôtes sont présentes, comme les forêts décidues ou mixtes, les parcs, les jardins publics, les allées de tilleul, les vergers (les cerisaies notamment)... On le trouve du niveau de la mer jusqu'à 1500 mètres d'altitude, mais au-delà de 500 à 800 mètres sa présence est plus rare.

Parmi ses plantes hôtes (qui sont variables suivant les régions), on retrouve donc les tilleuls comme
le tilleul commun (Tilia x vulgaris), le tilleul à petites feuilles (Tilia cordata), le tilleul à grandes feuilles (Tilia platyphyllos), mais aussi le bouleau verruqueux (Betula verrucosa), l'orme de montagne (Ulmus montana), l’orme champêtre (Ulmus minor), le bouleau blanc (Betula alba), l'aulne glutineux (Alnus glutinosa), l'aulne de montagne (Alnus incana), le merisier (Prunus avium), le merisier à grappe (Prunus padus), le noisetier commun (Corylus avellana). Plus rarement et à défaut de trouver ses plantes de prédilection, le sphinx du tilleul jette son dévolu sur divers arbres comme l’érable sycomore (Acer pseudoplatanus), le sorbier des oiseaux (Sorbus aucuparia), le châtaigner (Castanea sativa), le noyer commun (Juglans regia), le marronnier commun (Aesculus hippocastanum), les chênes (Quercus spp.), les pommiers (Malus spp.), les poiriers (Pyrus spp.), les frênes (Fraxinus spp.)...


L'envergure de l'imago du sphinx du tilleul est comprise entre 6 et 8 centimètres. Généralement l'aile antérieure est brune chez les femelles et verdâtre chez les mâles avec des dessins variables. Cependant l'imago du sphinx du tilleul possède une livrée très variable qui a amené les spécialistes à distinguer diverses "formes" : forme brunnea : ailes brunes, forme pallida : ailes grises, forme lutescens : ailes jaunes, forme virescens : ailes vertes, forme montana : ailes sombres...

Vous ne verrez pas l'imago sur les fleurs car il ne possède qu'une trompe atrophiée et ne se nourrit pas. Sa vie d'imago, très courte est consacrée à la reproduction. Lorsqu'il se repose le sphinx du tilleul tient ses ailes à plat. La couleur des ailes et leur dessin assurent un camouflage efficace.

Le sphinx du tilleul, généralement crépusculaire et nocturne, est univoltin dans le nord de son aire de répartition et bivoltin au sud de cette aire. Les périodes de vol sont donc variables suivant les régions.

Après fécondation les œufs sont pondus au revers des feuilles de la plante nourricière soit isolément ou soit par paires. Les œufs éclosent au bout de 15 à 20 jours en fonction des conditions climatiques. Les chenilles ne sont pas grégaires. La chenille est vert-jaune, avec de minuscules points blancs et une "corne" à l'arrière de l'abdomen, nommée "scolus". Au fur et à mesure de la croissance les sept bandes latérales, obliques, jaunes, deviennent de plus en plus visibles. Au dernier stade la chenille du sphinx du tilleul peut atteindre jusqu'à 6,5 centimètres. Lorsqu'elle est prête à se nymphoser sa livrée change de couleur pour devenir gris bleu, toujours mouchetée de blanc.

La nymphose a lieu au sol, à faible profondeur. Le sphinx du tilleul ne construit pas de cocon. La chrysalide, noirâtre, rugueuse, mesure de 30 à 35 millimètres. Les chrysalides de la dernière génération passent l'hiver dans le sol. Il arrive parfois que la chenille n'ait pas le temps de descendre et la nymphose s'effectue alors dans les fissures de l'écorce.
 
 
Kriss de Niort, le 05/11/2008
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kriss de Niort - dans Autre
commenter cet article

commentaires